Contenu de l'article

Titre De Gaulle rétrograde ? Le cas de la pilule
Auteur Janine Mossuz-Lavau
Mir@bel Revue Pouvoirs
Numéro no 174, 2020/3 De Gaulle
Page 87-95
Mots-clés (matière)condition féminine contraception débat démographie droite église catholique évolution gauche loi médecin moeurs sexualité société civile
Mots-clés (anthropo)De Gaulle (Charles) Mitterrand (François)
Mots-clés (organismes)Parti communiste français - P.C.F.
Résumé Contrairement à l'image qu'on peut avoir de lui, de Gaulle n'était pas réellement rétrograde en matière de mœurs. En dépit des avis très conservateurs de certains ténors de sa famille politique, il a donné son accord pour la légalisation de la contraception dite moderne. Ce qui a permis, en 1967, le vote de la loi Neuwirth et l'accès des Françaises au diaphragme, à la pilule et au stérilet.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Contrary to the image one may have of de Gaulle, he was not really retrograde in terms of morals. Despite the conservative opinions of some top figures of his political family, he supported the legalisation of modern contraceptive means. He thus enabled the vote of the Neuwirth Law, which made it possible for French women to use the diaphragm, the pill and the intrauterine device.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POUV_174_0087 (accès réservé)