Contenu de l'article

Titre Géographies de la pensée : la philosophie à l'épreuve
Auteur Nadia Yala Kisukidi, Anca Mihalache
Mir@bel Revue Afrique Contemporaine
Numéro no 271-272, 2020/1-2 (In)dépendances
Rubrique / Thématique
Dossier
Page 33-39
Annexes Entretien
Mots-clés (matière)décolonisation épistémologie idéologie philosophie
Résumé Depuis quelques décennies, la dénonciation des prétentions hégémoniques du savoir occidental et les exigences de décolonisations épistémiques ont ouvert la voie à de nouvelles orientations et perspectives critiques, imposant une remise en question des récits que se donne la philosophie en tant que discipline, de l'autoréférentialité européocentrée de son corpus canonique ou du paradigme de la différence avec ses partages entre sujets, textes ou espaces considérés comme légitimes ou non à produire de la philosophie. Cet entretien aborde ces questions en partant du constat que les dispositifs qui agencent les canons de la philosophie abritent une tension irrésolue entre l'universel et les « autres » de la philosophie.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais In recent decades, the denunciation of the hegemonic claims of Western knowledge and the demands imposed by epistemic decolonizations have opened the way to new orientations and critical perspectives, thus interrogating the narratives that philosophy presents itself with as a discipline, the Eurocentric self-referentiality of its canonical corpus, and the paradigm of difference, with its divisions among subjects, texts, and spaces that are regarded as legitimate or otherwise when it comes to producing philosophy. This interview addresses these questions, starting from the observation that the mechanisms according to which the canons of philosophy are arranged harbor an unresolved tension between the universal and the “others” of philosophy.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AFCO_271_0033 (accès réservé)