Sign@l - Échanges extérieurs et paiements dans les Républiques de la CEI

Contenu de l'article

Titre

Échanges extérieurs et paiements dans les Républiques de la CEI

Auteur Jacques Le Cacheux, Sandrine Cazes
Mir@bel Revue Revue économique
Numéro vol. 45, no. 3, 1994 Développements récents de l'analyse économique. XLIIème congrès annuel de l'Association française de science économique. Paris - septembre 1993
Rubrique/Thématique
Problèmes monétaires internes et externes des anciens pays socialistes
Page 561-574
Mots-clés (matière)accord économique monnaie politique commerciale politique économique politique monétaire
Mots-clés (organismes)Communauté des Etats indépendants - C.E.I.
Mots-clés (géographie)Russie U.R.S.S.
Résumé Échanges extérieurs et paiements dans les Républiques de la CEI Alors que l'interdépendance des appareils de production des Républiques au sein de l'Union soviétique était extrêmement étroite, l'éclatement de l'URSS a aggravé les tendances à la contraction des échanges commerciaux déjà perceptibles à la fin des années quatre-vingt. Les conséquences de cette contraction sur la production et sur les revenus des Républiques de la CEI sont considérables. Ses causes sont multiples mais, parmi elles, la désorganisation du système de paiements, le désordre monétaire et les tentatives mises en œuvre par la Banque centrale de Russie pour contrôler la création monétaire sont, semble-t-il, détermi­nantes. L'introduction de monnaies nationales devrait permettre une certaine clarification de la situation monétaire. Mais il conviendrait, pour éviter un effondrement brutal des relations économiques au sein de la CEI, tout en progressant sur la voie de l'ouverture aux échanges mondiaux, de mettre en place des structures communes, tant en matière commerciale que dans le domaine des paiements.
Source : Éditeur (via Persée)
Résumé anglais Intra-cis trade and payments Within the former Soviet Union, interdependencies of the production sectors of the member Republics were particularly strong. The breakdown of the Union has aggravated the already marked tendency for inter-Republican trade to contract, with very serious consequences on production and incomes in the Republics of the newly formed Community of Independent States (CIS). Among the many causes of such a contraction, the mal-functioning of the payment system, the disorderly monetary conditions and the succes­sive attempts of the Russian Central Bank to control monetary creation have, apparently, played a prominent role. The introduction of national currencies should help clarify the monetary situation. However, in order to avoid a complete disruption of economie relations within the CIS while preserving the chances of openning it up to world trade, com-mon structures will probably have to be set up both for trade and for payments.
Source : Éditeur (via Persée)
Article en ligne http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/reco_0035-2764_1994_num_45_3_409547