Sign@l - Telesur: une nouvelle forme de communication ?

Contenu de l'article

Titre

Telesur: une nouvelle forme de communication ?

Auteur Hortense Faivre d'Arcier-Flores
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 41, 2007 On dirait le Sud...
Rubrique/Thématique
On dirait le Sud...
 Pays et continents : études de cas
Page 227
Résumé « Notre Nord à nous, c'est le Sud », c'est avec cette devise hautement symbolique que, le 24 juillet 2005 – date de la commémoration de la naissance du Libertador Simon Bolívar – le nouveau canal de télévision Telesur inaugure son tout premier programme. En février 2004, lors du 12e Sommet du Groupe des 15 qui s'est tenu à Caracas, le Président vénézuélien, Hugo Chávez, lance l'idée de la création d'une chaîne de télévision sud-américaine dont la programmation serait réalisée par les latino-américains eux-mêmes. S'agissant de contrecarrer « l'hégémonie médiatique » des grandes chaînes internationales américaines qui dominent le secteur de l'information, l'intérêt est sans aucun doute idéologique et politique, mais il est aussi historique et culturel : transmettre et respecter la vision plurielle que les différents peuples d'Amérique Latine ont de leur propre continent et du monde. Se positionnant comme un média alternatif et indépendant, Telesur adopte une politique de communication de masses et s'engage dans une nouvelle guerre médiatique dans la perspective d'une intégration régionale globale axée sur le développement des relations sud-sud.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Telesur – a new form of communication ? “Our North, it's the South”. With this highly symbolic slogan, on 24 July 2005 – commemoration date of the birth of the Libertador Simon Bolívar – the new television channel Telesur inaugurated its first programme. In February 2004, at the 12e Group of 15 Summit held in Caracas, Venezuelan President Hugo Chávez launched the idea of creating a South-American television channel with programming realized by Latin Americans themselves. The initiative, intended to counter the “mediatic hegemony” of the large internationally-beamed American chains which dominate the news and information sector, is certainly an ideological and political one. But it is also historic and cultural. It aims to broadcast and respect the pluralist view that the different peoples of Latin America have of their own continent and of the world. Telesur positions itself as an alternative and independent media. It has adopted a policy of mass communication and is engaged in a new media war, in the perspective of becoming an overall integrated regional service aiming to foster South-South relations.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AUTR_041_0227