Sign@l - Émigration, microfinance et réduction de la vulnérabilité rurale : une équation sans solution ? Le cas de la Mixteca dans l'État de Oaxaca au Mexique

Contenu de l'article

Titre

Émigration, microfinance et réduction de la vulnérabilité rurale : une équation sans solution ? Le cas de la Mixteca dans l'État de Oaxaca au Mexique

Auteur Solène Morvant-Roux, François Doligez
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 44, 2007 Risques et microfinance
Rubrique/Thématique
Risques et microfinance
Page 105
Résumé À partir de l'étude d'une organisation de microfinance implantée dans la Mixteca, région rurale caractérisée par une dynamique migratoire très élevée, l'article illustre les risques potentiels que soulève la construction d'une intermédiation financière dans une zone de circulation intense de liquidité et les limites de celle-ci en termes d'atténuation de la vulnérabilité des ménages et de réduction de l'incidence de la pauvreté dans ces localités. Deux niveaux d'analyse sont développés. Le premier interroge les défis institutionnels et aborde les risques de défaillances des services de crédit et d'épargne. Au travers d'une analyse de l'utilisation des services financiers du dispositif de microfinance, le second niveau révèle les limites en matière de diversification des activités économiques et par là même de réduction de la vulnérabilité des ménages dans un contexte où la migration s'impose comme la stratégie privilégiée de diversification des revenus et de réduction de la vulnérabilité.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Emigration, microfinance and reduction of rural vulnerability : an equation with no solution ? The case of the Mixteca region in the State of Oaxaca in Mexico The article reports on a study of a micro-finance organization installed in Mixteca, a rural region subject to strong movements of migration. It illustrates the potential risks raised by the building of a system of financial intermediation in an area where circulation of liquidity assets is intense and shows the limits of that system for lowering the vulnerability of households and reducing the incidence of poverty in these localities. Two levels of analysis are described. The first examines the institutional challenges and looks at the risks of deficiencies in the credit and savings services. The second approach uses an analysis of the use of financial services of the microfinance system. It reveals the limitations in terms of diversification of economic activities and similarly of reducing the vulnerability of households in a context where migration stands out as the favoured strategy for diversification of revenues and reduction of vulnerability.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AUTR_044_0105