Contenu du sommaire : Religions

Revue Actuel Marx Mir@bel
Numéro no 64, 2018
Titre du numéro Religions
Texte intégral en ligne Accès réservé
  • Présentation - p. 7-14 accès réservé
  • Dossier - Religions

    • Du fils de Dieu au Père du peuple. Des rapports équivoques entre le marxisme et les religions - Jean Robelin p. 15-29 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Si l'inspiration initiale des marxismes conduisait à rendre la religion à sa référence sociale et à briser le bloc théologico-politique, le marxisme stalinien a abouti à l'érection de la doctrine en religion laïque. La dissolution de cette sacralisation conduit à une problématique de la laïcité opposant aux religions du pouvoir, les effets impolitiques des religions.
      While the initial thrust of Marxist theories tended to be to redirect religion to its social reference, thus fracturing the theologico-political kernel, Stalinist Marxism eventually elevated Marxist doctrine to a status of secular religion. The dissolution of this moment of sacralization entails the emergence of a problematics of secularism, implying the opposition between religions of power and the « impolitical » effects of religions.
    • Marx ou le fétichisme inversé. Comment l'anthropologie de « la religion » délimite la critique terrestre - Mohamed Amer Meziane p. 30-46 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article montre que l'anthropologie religieuse est le point aveugle du marxisme. Il renvoie dos-à-dos l'athéisme communiste et les théologies de la révolution en les saisissant comme deux faces d'une même hégémonie biblique s'exerçant sur le langage des luttes d'émancipation. Il analyse ensuite la façon dont la construction croisée des concepts de religion et d'aliénation limite la critique du capitalisme et de l'État. La critique terrestre devrait donc être refondée si l'anthropologie qui la soutenait s'écroule.
      The article shows religious anthropology to be the blind spot in Marxism. It thus explains how Communist « atheism » and Liberation « theologies » are merely two faces of the same Biblical hegemony defining the discourses of liberation struggles. Having analyzed how the reciprocity between the construction of the concepts of religion and of alienation has constrained the critique of capitalism and of the State, it concludes that the emergence of a renovated terrestrial critique would ensue from the collapse of the anthropological foundations which until now have underpinned it.
    • Critique de la religion, critique de l'économie, et retour - Étienne Balibar p. 47-59 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Une violence généralisée semble coextensive à la mondialisation. La question se pose de savoir quels « croisements » engendrent la régression du politique en deçà des formes qui ont fait l'historicité des siècles passés. Il faut remettre en question le préjugé marxien d'un « achèvement » de la critique du religieux pour affronter le régime de constitution des corps comme corps symboliques et comme corps productifs, soumis à une double expropriation.
      A generalized violence seems to be consubstantial to globalization. The question facing us is that of the qualification of the nexus of determinants responsible for the regression of the political, beneath the forms which had constituted the historicity of previous centuries. This requires a revision of the presumption that the « critique of religion » amounts to an unquestionable fait accompli of Marxian theory. Such a revision is a precondition for the confrontation with a regime which operates through the constitution of bodies as both symbolic and productive, subject to a dual expropriation.
    • Le marxisme dans la théologie de la libération aujourd'hui - Luis Martínez Andrade p. 60-73 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article aborde le contexte socio-politique et culturel actuel dans lequel se développe la théologie de la libération. Ainsi, en analysant le rapport au marxisme de certains théologiens de la libération (tels que Leonardo Boff, Enrique Dussel et Franz Hinkelammert), il mettra en évidence la place qu'il occupe aujourd'hui dans ce courant de pensée.
      The article deals with the socio-political and cultural context in which liberation theology is currently developing. Analysing the relation to Marxism of certain liberation theologians, (Leonardo Boff, Enrique Dussel, Franz Hinkelammert), the intention is to highlight the place Marxism now occupies in this current of thought.
    • Pontifex Maximus versus Kkapitalismus. Laudato si : une encyclique antisystémique - Michael Löwy p. 74-85 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      L'élection du Pape François (Bergoglio) est un changement inattendu dans l'orientation de l'Église. Nous en prenons dans cet article pour preuve son encyclique « écologique » Laudato Si, qui dénonce l'actuel « système de relations commerciales et de propriété structurellement pervers » comme responsable des inégalités sociales et de la crise écologique.
      The election of Pope Francis (Bergoglio) represents an unexpected change in the orientation of the Church. The article takes as proof of this Bergoglio's « ecological » encyclical Laudato Si, a denunciation of the current « system of commercial relations and property relations which are structurally perverse », here accused of being responsible for social inequalities and the ecological crisis.
    • Religion, État-Nation, sécularisme - Talal Asad, Mohamed Amer Meziane p. 86-100 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      L'islamisme est-il une forme religieuse de nationalisme ? Asad répond en montrant que l'islamisme et le nationalisme partagent un même souci de l'État moderne. Ils se différencient néanmoins profondément dès que l'on envisage les modalités de ce rapport. L'islamisme résulte d'une traduction de la tradition qu'il investit dans une situation dominée par l'État moderne et par une politisation des sphères sociales qu'il régule. Il entre ainsi en concurrence avec le marxisme sur le terrain de l'antiétatisme.
      Should we understand Islamism as a religious form of nationalism ? According to Asad, Islamism and nationalism have in common their preoccupation with the modern State. However they display their profound divergence once we envisage the modalities though which such a preoccupation is worked out. Islamism derives from a translation of the tradition, thus reinvested in a situation dominated by the modern State and by the politicization of the social spheres which it regulates. It thus comes into competition with Marxism on the terrain of anti-statist discourse.
  • En débat

    • Marxismes et islams : religion et politique - Gilbert Achcar, Jean-Numa Ducange p. 101-111 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Seule la démarche matérialiste en histoire permet de réfuter radicalement les essentialismes, tel que « l'orientalisme » en dépit de la critique infondée de Marx par Edward Said. L'attitude politique de Marx et Engels envers la religion reste d'actualité. Cependant, la tradition marxiste est déficitaire dans le domaine de la sociologie de la religion. Il faut intégrer d'autres apports, dont le concept durkheimien d'anomie, pour comprendre la résurgence du religieux contemporaine du tournant néolibéral. Tandis que le christianisme des origines se prête facilement à une lecture de gauche, la théologie islamique, et notamment sa version ultraorthodoxe propagée par le royaume saoudien, favorise une lecture intégriste combattante. Il est périlleux pour les marxistes de se placer sur le terrain de l'exégèse en islam au lieu de s'en tenir à la séparation entre politique et religion.
      Historical materialism alone can ground a radical refutation of all essentialisms, including that of « Orientalism », pace Edward Said's ill-informed critique of Marx. The political perspective of Marx and Engels on religion remains relevant today. However the Marxist tradition is weak in the field of the sociology of religion. Other contributions, including Durkheim's concept of anomie, must be drawn upon, in order to understand the religious resurgence that has occurred alongside the neoliberal turn. Whereas early Christianity easily lends itself to a leftist interpretation, Islamic theology, especially in its ultraorthodox version propagated by the Saudi kingdom, fosters a fundamentalist interpretation. It is perilous for Marxists to venture onto the ground of Islamic exegesis, instead of abiding by the separation between the political and religion.
  • Interventions

    • Traduire Aufhebung chez Marx. Fausse querelle et vrais enjeux - Lucien Sève p. 112-127 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Le concept d'Aufhebung, repris par Marx de Hegel et réélaboré par lui, pose un problème notoire de traduction. Lucien Sève conteste le principe de sa traduction systématique par « abolition », pratique aujourd'hui constante, et plaide pour le recours en nombre de cas au mot « dépassement », position que Patrick Theuret dénonce dans un livre comme un révisionnisme sémantique et politique. Étudiant de près la question telle qu'elle se pose dans les Grundrisse, Lucien Sève montre que la traduction par dépassement est maintes fois imposée par le texte même. Sémantiquement, il n'est pas vrai que dépassement fasse perdre de vue le « travail du négatif ». Politiquement, réduire la conception marxienne de la révolution à une abolition la mutile gravement. Question de vive actualité, quand l'obsolescence patente du capitalisme en appelle non à une révolution à l'ancienne mais à un dépassement de nouvelle sorte.
      The concept of Aufhebung, which Marx took from Hegel and which he revised, is an egregious problem in translation. Lucien Sève questions the principle according to which it should systematically be translated as « abolition », a procedure that is currently general. He pleads for the recourse, in a significant number of cases, to « dépassement », a position which Patrick Theuret castigates as amounting to semantic and political revisionism. Based on a close scrutiny of the question from the evidence in Grundrisse, Lucien Sève demonstrates that a translation of the term by dépassement is in many instances a requirement rooted in Marx's text. In semantic terms, it is not the case that dépassement leads to amnesia regarding « the work of the negative ». Politically, the reduction of the Marxian conception of the revolution to an abolition amounts to a profound mutilation. The question is, to a acute degree, a current issue, at a time when the patent obsolescence of capitalism calls not for an old-style revolution but for a new kind of dépassement.
    • Plan et marché : les défis de l'accumulation à Cuba - Jérôme Leleu p. 128-145 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Le développement du secteur privé et de la régulation par le marché à Cuba depuis dix ans questionne le projet de construction socialiste encore prôné par le pouvoir. Or, la concurrence inévitable entre le secteur d'État « socialiste » et le secteur privé marchand et capitaliste peut réduire à néant ce projet. En effet, la coexistence pacifique entre ces deux secteurs est illusoire. L'objectif de cet article est de mettre en évidence les modifications nécessaires des politiques économiques dans ce nouveau contexte et de souligner l'importance d'appréhender le secteur productif privé comme un outil temporaire, permettant, à travers l'aliénation d'une partie de son surproduit, le développement du secteur socialiste.
      The development of the private sector and of market regulation in Cuba over the last ten years calls into question the project of socialist construction, still advocated by the government. However the unavoidable competition between the « socialist » State sector and the commercial and capitalist private sector potentially annihilates this project. The hypothesis of a peaceful coexistence between the two is indeed illusory. The aim of the article is to highlight the modifications required in economic policies in this new context and to underline the importance of apprehending the productive private sector as a temporary tool which, by way of the alienation of a portion of its surplus product, allows for the development of the socialist sector.
    • Valeur d'usage et signifiant : notes pour une théorie unifiée - Ricardo Abduca p. 146-161 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article explore un parallèle entre deux innovations fondatrices des épistémès contemporaines, celles de Marx et de Saussure, en constatant l'isomorphisme entre les concepts de valeur d'usage et de signifiant. Après un rapide repérage de l'emploi du terme « valeur d'usage » dans la tradition marxiste, on examine la valeur d'usage comme corps, plutôt que comme besoin ou fonction utile. En considérant le concept de valeur d'usage au prisme de celui de signifiant, on met à preuve les questions de l'arbitraire, de l'indivisible, du versatile. L'auteur observe que les deux concepts désignent des moments d'une activité : maillons d'une chaîne. Les chaînes signifiantes auraient un rôle fondamental, comme automatisme de répétition, dans la reproduction sociale.
      The paper explores a parallel between two founding innovations in contemporary epistemes, those of Marx and Saussure. It notes the isomorphism between the concepts of use value and signifier. After a brief examination of the place of the term « use value » in the Marxist tradition, it goes on to examine use value as a body, rather than in terms of need or of utility function. Through the comprehension of the concept of use value by way of the prism of the category of signifier, a series of questions, pertaining to the notion of the arbitrary, to the indivisible, to the play of what is unfixed, can be tested. We thus observe that the two concepts function as denominations for the successive moments of a given activity : the links in a chain. It can thus be argued that signifying chains play a fundamental role, as a repetition automatism, in social reproduction.
    • La psychanalyse au pays des soviets - Florent Gabarron-Garcia p. 162-174 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      La doxa exégétique dresse souvent un portrait de Freud en éternel pessimiste et en critique du communisme. Or, en 1918, Freud plaide pour une psychanalyse populaire dont la vocation serait d'être prise en charge par l'État. Dans la séquence des révolutions socialistes qui suit, s'ouvrent dans cette perspective plusieurs policliniques privées. Mais c'est au pays des soviets que le vœu freudien se réalise le plus complètement, avec la mise en place d'un Institut psychanalytique d'État auquel est rattaché un home d'enfants. L'appui de Freud aux pratiques analytiques très politisées d'alors, y compris en Russie communiste, tout comme l'oubli relatif de cette historiographie, ouvrent une réévaluation critique de l'héritage freudien et de sa transmission dans ses rapports au politique.
      Standard exegetical opinion usually portrays Freud as an entrenched pessimist and a critic of communism. However in 1918, Freud did in fact call for the emergence of a popular psychoanalysis, the institutional conditions of whose mission were to be overseen by the State. In the sequence of socialist revolutions that was to unfold, a number of private polyclinics thus saw the day, in line with this approach. However it was in the country of soviets that Freud's wish achieved its most comprehensive fulfillment, with the establishment of a State Institute of Psychoanalysis, to which was associated a children's home. The support lent by Freud to the highly politicized analytical practices of the time, including those in communist Russia, along with the relative oblivion into which the historiography of this episode has lapsed, leave room for a critical reevaluation of the Freudian heritage and its transmission, regarding its relation to the political.
    • Marcuse en mai - Gérard Raulet p. 175-193 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Avant 1968, un seul ouvrage, très critique, avait été consacré à Marcuse. Même les leaders du mouvement étudiant semblent tout ignorer de sa pensée. Pourtant, la parution de L'Homme unidimensionnel au plus fort des « événements », bien qu'elle soit une coïncidence, peut révéler l'existence d'une réception souterraine mais intense portée par au moins deux générations dans des cercles intellectuels et éditoriaux influents ainsi que dans le mouvement trotskiste.
      Before 1968, only one, highly critical, book had been published about Marcuse. Even the leaders of the student movement seemed to know nothing about his thought. However publication of the French translation of One-Dimensional Man, at the peak of the « events », although purely coincidental, revealed the existence of an intense underground reception of Marcuse, by at least two generations within influential intellectual and publishing circles and in the Trotskyite movement.
    • Gramsci, Bourdieu et les Cultural studies : hypothèses autour d'une constellation - Razmig Keucheyan p. 194-207 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article porte sur certains aspects de la réception de Gramsci en France. Cette réception s'effectue dans le champ politique aussi bien qu'académique, Gramsci étant non seulement un classique des sciences sociales, mais aussi une figure politique. Par ailleurs, elle prend place dans un contexte intellectuel où d'autres penseurs, tels que Pierre Bourdieu, développent sur certains thèmes des idées proches des siennes. L'argument central de l'article est que Gramsci, Bourdieu et les cultural studies forment une « constellation » d'auteurs et de concepts, qu'il est fécond dans le contexte français de penser conjointement. L'article se conclut sur quelques réflexions concernant le récent renouveau des études gramsciennes en France.
      The aim of the article is to apprehend certain aspects of the reception of Gramsci in France, a reception located within the political and the academic field, due to his position as a classic author in the social sciences and also as a political figure. The reception furthermore took place in an intellectual context in which other thinkers, among them Pierre Bourdieu, were, on certain topics, formulating ideas close to those of Gramsci. The central argument in the article is that over the past three decades Gramsci, Bourdieu and cultural studies have come to form a « constellation » of authors and theories, one it is worthwhile for us to conceive of jointly, in the French context. The article concludes with some considerations on the recent renewal of Gramscian studies in France.
  • Livres