WebDoc IEP - Sign@l - Pour une approche sociologique des guerres civiles

Contenu de l'article

Titre

Pour une approche sociologique des guerres civiles

Auteur Adam Baczko, Gilles Dorronsoro
Mir@bel Revue Revue Française de Science Politique
Numéro vol. 67, no 2, avril 2017
Rubrique/Thématique
Articles
Page 309-327
Mots-clés (matière)conflit armé Etat guerre civile histoire pouvoir politique science politique théorie violence
Résumé Les similitudes structurelles entre les guerres civiles contemporaines suggèrent la possibilité d'une approche comparative. Celle-ci est potentiellement une contribution intéressante à la sociologie générale, car les ruptures violentes – en débanalisant le quotidien – rendent visibles, a contrario, ce qui fonde l'ordre social. Cependant, le paradigme dominant, « néopositiviste », est en échec en raison des apories de la TCR et d'un travail empirique limité. Après une critique de ces théories, les auteurs proposent une définition des guerres civiles contemporaines comme la coexistence sur un même territoire national de différents ordres sociaux entretenant une relation violente. Différents aspects d'un programme de recherches sont ensuite présentés : la variation de la valeur des capitaux, le gouvernement des populations et les transformations des dispositions individuelles.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais For a sociological approach to civil wars
The structural similarities between contemporary civil wars suggest the possibility for a comparative approach, which would open up promising avenues for general sociology. Indeed violent ruptures – by detrivializing daily routines – make visible, through contrast, the very foundations of social order. However, the dominant neopositivist paradigm fails to offer an adequate theory because of the intrinsic limits of the Rational Choice Theory and an overreliance on quantification. Following a critic of this approach, we lay out our definition of civil wars, namely the coexistence on the same national territory of competing social orders engaged in a violent relationship and the questions that form the outline of a research program : the variation of the value of capitals, the government of populations and the transformation of individual dispositions.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFSP_672_0309 (accès réservé)