WebDoc IEP - Sign@l - La gestion des seniors en entreprise : Enjeux et esquisses de solution

Contenu de l'article

Titre

La gestion des seniors en entreprise : Enjeux et esquisses de solution

Auteur Olivier Meier
Mir@bel Revue Gérer et comprendre (Annales des mines)
Numéro no 92, 2008/2
Rubrique/Thématique
Réalités méconnues
Page 23-32
Résumé Tous les pays européens se trouvent confrontés au vieillissement de leur population et au nécessaire allongement de la vie professionnelle pour financer les retraites. Quelle peut être la place des seniors au sein des entreprises alors que de nouvelles générations arrivent sur le marché du travail ? Le chômage des jeunes est-il une conséquence du maintien des seniors ? Comment appréhender ces rapports intergénérationnels pour en faire une source de richesse et non d'exclusion dans les organisations ? Il s'agit là d'un sujet stratégique, trop négligé en France. Il faut dire que cela remet en cause bien des habitudes profondément ancrées. La mentalité même des responsables d'entreprises doit évoluer, qui jusqu'à présent se contentaient d'appliquer une politique de départs à la retraite anticipés pour faire place aux jeunes. Or la situation a changé : tout le monde a intérêt à accorder une place « normale » aux seniors. La France, avec ses 36,8 % de 55-64 ans au travail, n'a pas encore pris la mesure de l'enjeu.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Managing older employees in firms
To cope with the ageing of their populations, all European countries must make careers last longer in order to finance pension funds. What place do senior employees have as new generations are entering the labor market? Does keeping them on the payroll increase unemployment among youth? How to make the relations between generations into a source of wealth instead of a cause of discrimination? This strategic topic, long overlooked in France, takes issue with deeply rooted habits. Top management's mentality must change. Till now, corporate leaders have been satisfied with programs for retiring older employees earlier so as to make room for young people. The situation has changed, and all parties now have an interest in treating senior employees “normally”. With its labor force participation rate of 36,8% for 55-64 year-olds, France has not yet realized the magnitude of this issue.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=GECO_092_0023