WebDoc IEP - Sign@l - Le modèle entrepreneurial de L'Oréal : source et genèse

Contenu de l'article

Titre

Le modèle entrepreneurial de L'Oréal : source et genèse

Auteur Olivier Basso, Alain Fayolle, Thomas Legrain
Mir@bel Revue Gérer et comprendre (Annales des mines)
Numéro no 92, 2008/2
Rubrique/Thématique
Réalités méconnues
Page 44-55
Résumé L'Oréal est une des rares entreprises françaises créées au début du XXe siècle à avoir réussi à se hisser au premier rang mondial et à y être restée. Il était donc tentant de chercher à comprendre quelle « formule » de management avait permis un tel succès. Pour les auteurs, tout est dans la pérennité des valeurs des fondateurs de l'entreprise, et en particulier de François Dalle, président emblématique de 1957 à 1984. Celui-ci, à partir d'une réflexion profonde sur le comportement humain et sur la dynamique de l'action collective, a élaboré une philosophie de l'affrontement réglé, assez solide pour constituer encore aujourd'hui le fondement d'une culture entrepreneuriale forte. Mais quelles sont les limites de ce modèle de « management de la discontinuité » et d'« entrepreneuriat contraint » ? Une remise en cause des croyances des fondateurs ne serait-elle pas la suite logique d'une pratique systématique de la confrontation ?
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais L'Oréal's entrepreneurial model: its source and origins
L'Oréal is one of the very few French firms created in the early 20th century that has managed to hoist itself to a planetary level and stay there. What managerial formula accounts for this success? It all has to do with the permanence of the firm's founding values, as formulated by François Dalle in particular. On the basis of his deep understanding of human behavior and group dynamics, this outstanding president from 1957 to 1984 worked out a philosophy of regulated conflict, which has proven solid enough to still serve as the grounds for a strong entrepreneurial culture. What are the limits of this model of a “management of discontinuity” and a “constrained entrepreneuriate”? Would a systematic practice of confrontation not logically lead to doubting the founders' creed?
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=GECO_092_0044