Sign@l - L'intégration régionale en Amérique latine : le mythe de Sysiphe

Contenu de l'article

Titre

L'intégration régionale en Amérique latine : le mythe de Sysiphe

Auteur Sberro Stephan
Mir@bel Revue Pouvoirs
Numéro no 98, 2001/3 L'Amérique latine
Page 49-61
Mots-clés (organismes)ALENA Mercosur
Mots-clés (géographie)Amérique latine Etats Unis
Mots-clés (matière)intégration économique intégration politique organisation régionale politique régionale
Résumé L'histoire de l'intégration est indissociable de l'histoire même de l'Amérique latine. Commencée par l'échec du morcellement initial, sauf au Brésil, elle est depuis une suite de tentatives avortées. La présence des États-Unis introduit une complication additionnelle et à l'alternative consolidation nationale/intégration régionale s'ajoute celle de l'intégration ou non des États-Unis (panaméricanisme contre latino-américanisme). Depuis la Seconde Guerre mondiale, le débat s'est précisé et enrichi d'expériences de plus en plus concrètes qui n'ont toutefois pas su apporter un élan décisif à l'intégration dans le continent. La fin de la guerre froide semble avoir donné un nouveau souffle tant au latino-américanisme avec le Marché commun des pays du Cône Sud, qu'au panaméricanisme avec l'Initiative pour les Amériques puis la Zone de libre échange des Amériques lancées par George Bush et Bill Clinton. S'il est difficile de savoir si les expériences actuelles connaîtront davantage de succès que les précédentes, elles prouvent au moins que, quelles que soient les conditions historiques, sociales ou économiques, les dirigeants latino-américains se remettent sans relâche à l'ouvrage inachevé, prouvant qu'il reste au cœur du débat politique dans la région.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Regional integration stimulated by the failure of the initial fragmentation, except in Brasil, has been a series of aborted attempts. The presence of the United-States adds an additional complication. Indeed, to the alternatives of national consolidation and regional integration must be added the possible integration of the United States (pan-Americanism vs. Latin-Americanism). The end of the Cold War seems to have given a new vitality both to Latin-Americanism, with the creation of Mercosur, and to Pan-Americanism with the Initiative for the Americas and the Free Trade Zone of the Americas launched by George Bush and Bill Clinton. While it is difficult to know whether the current experiments will be more successfull than previous ones, they never the less testify to the fact that, regardless of the historical, social and economic conditions, Latin-American leaders go back to work without respite on the unfinished project, thereby proving that it remains at the center of the political debate in the region.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POUV_098_0049