Sign@l - Le réajustement du rôle des populations dans la gestion des déchets ménagers. Du développement des politiques de collecte sélective à l'hétérorégulation de la sphère domestique

Contenu de l'article

Titre

Le réajustement du rôle des populations dans la gestion des déchets ménagers. Du développement des politiques de collecte sélective à l'hétérorégulation de la sphère domestique

Auteur Yannick Rumpala
Mir@bel Revue Revue Française de Science Politique
Numéro 49e année, n°4-5, 1999
Rubrique/Thématique
Articles
Page 601-630
Mots-clés (matière)citoyenneté déchet ordures ménagères traitement des déchets
Mots-clés (géographie)France
Résumé Cet article s'intéresse à la place prise depuis la fin des années quatre-vingt par le tri et les collectes sélectives dans la réorientation de la gestion des déchets ménagers. Le développement de ces pratiques suppose en effet une adhésion des populations qui touche non seulement le rap­port qu 'elles entretiennent avec leurs ordures, mais aussi tout un ensemble de relations avec les sphères institutionnelles, tant administratives qu 'économiques. Il s'agit donc de revenir sur cette participation des usagers pour saisir comment une telle solution a pu devenir apparem­ment consensuelle. Pour cela, l'analyse proposée remet au jour les problèmes t'.t les enjeux à partir desquels a été engagée cette évolution dans l'amont de la prise en charge collective des déchets ménagers. Examiner les dispositifs utilisés pour modifier les attitudes et les comporte­ment permet également de mieux saisir les conditions d'installation de cette nouvelle organisation. Dans le prolongement de ces perspectives, le recours à ce type de programme d'action amène à s'interroger sur les logiques sous-jacentes, dans la mesure où celles-ci peuvent apparaître non seulement comme une voie de rationalisation, mais surtout comme une voie de colo­nisation du monde vécu par des impératifs portés par les systèmes administratif et économique.
Source : Éditeur (via Persée)
Résumé anglais Readjustment of the role played by people in domestic waste management : from the sphere This article deals with the place that sorting and selective collection have taken in the reorientation of domestic-waste, management since the end of the eighties. The development of these practices presupposes popular adherence, which not only has an effect on the relation people have with their rubbish, but also on a series of links with institutional, administrative as well as economic, realms. Therefore, it is a question of going back over this user participation in order to understand how such a solution could arouse an apparent consensus. To this end, the ana­lysis which is put forward here brings to light the problems and stakes from which this evolution has got under way upstream from the collective commitment for household refuse. Examining the devices used to modify attitudes and behaviours also enables to better realize the conditions in which this new organization is set. As an extension of these perspectives, the resort to this type of programme of action induces to wonder about the underlying logic, inasmuch as this logic can appear not only as a form of rationalization, but especially as a form of colonization of the lifeworld by imperatives stemming from the administrative and economic systems.
Source : Éditeur (via Persée)
Article en ligne http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rfsp_0035-2950_1999_num_49_4_396247