Contenu de l'article

Titre Offre, demande et compétitivité industrielle : les apports d'un modèle économétrique de déséquilibre intégrant des données d'enquêtes
Auteur Eric Bleuze, Véronique Leroux, Pierre-Alain Muet
Mir@bel Revue Revue de l'OFCE (Observations et diagnostics économiques)
Numéro No 23, 1988
Rubrique / Thématique
Enquêtes de conjoncture et modélisation
Page 175-191
Mots-clés (matière)analyse économique déséquilibre économique enquête industrie modèle économétrique
Mots-clés (géographie)France
Résumé L'intégration des données d'enquêtes dans les modèles économétriques de déséquilibre s'est beaucoup développée ces dernières années. Elle permet d'enrichir l'analyse conjoncturelle en bénéficiant à la fois du cadre d'analyse cohérent de la théorie des équilibres avec rationnement et de l'information directe sur les goulots de production issue des enquêtes de conjoncture. L'estimation d'un modèle de ce type appliqué au secteur industriel français montre que, lorsque la capacité de production est insuffisante pour satisfaire la demande potentielle, le déséquilibre est résorbé principalement par une réduction des stocks et un accroissement des importations, plus marginalement par une réduction des exportations, tandis que la demande intérieure n'est jamais rationnée.
Résumé anglais Supply, Demand and Industrial Competitiveness : A Disequilibrium Econometric Model, Integrating Survey Data Eric Bleuze, Véronique Leroux, Pierre-Alain Muet The integration of survey data in disequilibrium econometric models has been developed intensively during recent years. This enables the improvement of short term economic analysis, due to the coherent framework of disequilibrium theory on the one hand, and direct information on production bottlenecks provided by opinion surveys on the other. The estimation of such a model for the French industrial sector yields the following conclusion : when production capacity is insufficient to satisfy potential demand, equilibrium is restored mainly through a reduction of inventories and a rise of imports, and less significantly through a diminution of export, with no rationing of overall domestic demand.
Article en ligne http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ofce_0751-6614_1988_num_23_1_1139