Contenu de l'article

Titre Fluctuations et croissance en Europe : une analyse empirique
Auteur Lucrezia Reichlin
Mir@bel Revue Revue de l'OFCE (Observations et diagnostics économiques)
Numéro No 26, 1988
Page 71-93
Mots-clés (géographie)Europe France Grande Bretagne Italie R.F.A.
Mots-clés (matière)macroéconomie
Résumé L'objet de cet article est de déterminer les caractéristiques statistiques des principaux indicateurs macroéconomiques des quatre grands pays européens : Allemagne, France, Italie et Royaume-Uni. L'analyse est centrée sur l'étude de la nature des composantes tendancielles de ces séries et distingue le trend de la moyenne de celui de la variance. De plus, on s'efforce de déterminer si les indicateurs ont évolué le long du même sentier de croissance (co-intégration) dans les différents pays étudiés. Les conclusions sont les suivantes. Les séries sont toutes caractérisées par un trend de la variance et la plupart par un trend de la moyenne. Dans chaque pays les différentes séries ne suivent en général pas un sentier commun à long terme, exception faite de la production industrielle et du PNB réel. Une analyse plus poussée des caractéristiques des données de l'industrie, révèle l'existence de chocs importants et peu fréquents, à des dates différentes d'un pays à l'autre. Les résultats montrent que le processus d'ajustement aux chocs, de même que le profil de la croissance, ont différé d'un pays à l'autre, ce qui incite à la prudence dans la coordination des politiques économiques.
Résumé anglais The purpose of this article is to establish the statistical characteristics of main macroeconomic indicators of the four major European countries : Germany, France, Italy and the UK. The data considered are quarterly and the period is 1960-1988. The analysis concentrates on the nature of the trend component of these series and distinguishes between trends in mean and in variance. Additionally, it examines whether the same indicators have evolved along a common path (cointegration) in the different countries examined. The conclusions are the following. All series are characterized by trends in variance and most of them have a trend in mean as well. Generally, there is no long-run common path for different series across different countries. Exceptions are industrial production and real GDP. Further investigation of characteristics of data of the industrial sector indicate the presence of large unfrequent shocks at dates which are not synchronized across countries. The results indicate that the adjustment process to shocks as well as the pattern of growth has varied across countries, which implies that coordination policies should be considered with caution.
Article en ligne http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ofce_0751-6614_1989_num_26_1_1163