Contenu de l'article

Titre Un modèle économétrique de déséquilibre à deux secteurs et son apport à l'analyse des politiques économiques
Auteur Patrick Artus, Sanvi Avouyi-Dovi, Jean-Pierre Laffargue
Mir@bel Revue Revue de l'OFCE (Observations et diagnostics économiques)
Numéro No 21, 1987
Page 211-236
Mots-clés (matière)analyse économique déséquilibre économique industrie modèle économétrique politique économique sciences économiques
Mots-clés (géographie)France
Résumé Cet article présente l'estimation, pour l'économie française, d'un modèle de déséquilibre distinguant le secteur exposé à la concurrence internationale et le secteur abrité, ainsi que son utilisation pour l'étude de politiques économiques. Les résultats de l'estimation réconcilient ceux obtenus antérieurement avec des modèles agrégés, qui concluaient à la prédominance du chômage keynésien depuis le deuxième choc pétrolier et les travaux sectoriels portant sur les exportations de produits manufacturés qui mettaient au contraire en évidence les contraintes résultant d'une insuffisance des capacités de production rentables (chômage classique). La production du secteur industriel a été principalement limitée par les capacités de production rentables ; celle du secteur abrité, qui représente les deux tiers du PIB, par l'insuffisance de la demande. Les simulations présentées dans la dernière partie de l'article montrent l'enrichissement que peut apporter un modèle de déséquilibre à deux secteurs et investissement endogène à l'étude des politiques économiques.
Résumé anglais A Disequilibrium Macroeconometric Model of the French Economy with two Sectors and Endogenous Investment Patrick Artus, Sanvi Avouyi-Dovi, Jean-Pierre Laffargue This paper presents a two sector, (tradable and non tradable) disequilibrium model, with endogenized investment, for France. The estimation results confirm those previously obtained both by aggregated disequilibrium models where keynesian unemployment prevailed after the second oil shock, as well as by the sectoral model or estimations of tradable goods export and import functions, when classical unemployment prevailed. Tradable sector production is constrained by profitable production capacity (classical unemployment) and the non tradable production sector (about two thirds of GDP) is limited by the weakness of demand. The simulations presented in the last part of the paper show how a two sector disequilibrium model with endogenized investment can improve political economic analysis.
Article en ligne http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ofce_0751-6614_1987_num_21_1_1112