Sign@l - L'histoire comme vous ne l'avez jamais vue : un film népalais

Contenu de l'article

Titre

L'histoire comme vous ne l'avez jamais vue : un film népalais

Auteur Anne de Sales
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 24, 2002 Les Images de l'identité
Rubrique/Thématique
Les Images de l'identité
Page 125
Résumé Simarekha ou La Frontière, acclamé comme le premier film historique népalais, est resté à l'affiche du plus grand cinéma de Katmandou pendant plusieurs mois en 1998. Il présente une version révisée de l'histoire officielle de la conquête par des colons hindous au XXe siècle de la principauté de Gorkha, alors gouvernée par un chef tribal. Plusieurs récits de cet événement fondateur de l'histoire nationale (une chronique, un chapitre d'un manuel scolaire, une pièce de théâtre, un roman) sont analysés ici comme autant d'étapes d'un processus qui aboutit à son interprétation cinématographique.La mise en images opère une sorte de télescopage de cet enchaînement historique tout en l'ancrant dans la situation présente, marquée par de violentes revendications ethniques. Le film eut un fort impact émotionnel sur les spectateurs qui eurent le sentiment de découvrir la vérité sur eux-mêmes et sur leur passé. En condensant les multiples évocations d'une identité « feuilletée », les images permettent aux intéressés de s'ajuster au contexte actuel.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais History as you have never seen it : a Nepalese film
In 1998, the first Nepalese film, Simarekha (The Frontier), scored a record run at the largest cinema in Kathmandu, attracting filmgoers for months. Taking a différent standpoint from that of history books, this film portrays how Hindu colonists took over the Gurkha principality, then governed by a tribal chief, during the 16th century. The article studies several versions of this key event in the country's history (chronicle, school textbook, theatre, novel) and analyses each version as a separate step in the process, culminating in its interpretation for the cinema. In the screen adaptation, events of the past are linked to more recent incidents, marked by violent ethnic demands. The film had a strong emotional impact on filmgoers who felt they were discovering a new truth about themselves and their past. By condensing the multiple narratives of a “multi-faceted” identity, these images allow each spectator to adjust the current context.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AUTR_024_0125