Sign@l - Migrations internationales, transferts monétaires et investissements dans les milieux urbains du Centre-Ouest mexicain

Contenu de l'article

Titre

Migrations internationales, transferts monétaires et investissements dans les milieux urbains du Centre-Ouest mexicain

Auteur Jean Papail
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 23, 2002
Rubrique/Thématique
Variations
Page 89
Résumé Longtemps d'origine rurale, l'émigration mexicaine aux États-Unis s'est considérablement amplifiée et transformée en flux majoritairement urbains depuis une vingtaine d'années. Généralement temporaire, cette migration s'accompagne d'importants flux inverses de devises (les remesas familiales) vers les ménages mexicains résidant dans les villes d'origine des migrants, que les pouvoirs publics locaux cherchent à canaliser vers des investissements productifs créateurs d'emplois. Dans cette perspective, cet article s'appuie sur les résultats d'une enquête menée sur un échantillon représentatif de migrants internationaux revenus s'installer dans plusieurs villes moyennes de la région centro-occidentale du Mexique – qui fournit traditionnellement les plus gros contingents de main-d'œuvre à l'économie nord-américaine. Il vise à analyser les revenus du travail migratoire, les transferts monétaires, leur utilisation, et en particulier les investissements auxquels ils donnent lieu, les emplois créés, ainsi que les transformations de statuts d'occupation qui y sont associées.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais International migration, monetary transfers and investments in urban centres in the Mexican Centre-West. While for many years of rural origin, Mexican immigration to the United States has dramatically increased and changed into mainly urban flows over the last 20 years. Usually temporary, migration leads to important reverse currency flows (family remesas) sent to Mexico households living in the migrants' cities of origin. The local authorities seek to channel these flows towards employment generating productive investment. With this in mind, this article leans on the results of a survey carried out on a représentative sample of migrants who have returned to several medium-sized towns in the Central West région of Mexico – an area which has traditionally provided the largest contingents of migrant workers to North America. It seeks to analyse the revenues generated by migrant labour, monetary transfers and their use and, in particular, the investments which they generate, the employment created, as well as the changes in occupational status associated with these jobs.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AUTR_023_0089