Sign@l - Ancrages et usages sociaux des schèmes d'appréhension d'un problème public : Analyses de conversations sur les changements climatiques

Contenu de l'article

Titre

Ancrages et usages sociaux des schèmes d'appréhension d'un problème public : Analyses de conversations sur les changements climatiques

Auteur Jean-Baptiste Comby
Mir@bel Revue Revue Française de Science Politique
Numéro Vol. 61, no 3, 2011 Entretiens collectifs : nouveaux usages ?
Rubrique/Thématique
Entretiens collectifs : nouveaux usages ?
Page 421-445
Mots-clés (matière)changement climatique enquête méthodologie relations sociales science politique
Mots-clés (géographie)France
Résumé Les entretiens collectifs incitent à conjuguer des analyses comparatives avec des approches interactionnelles. Ce faisant, ils donnent à voir de quelles façons les schèmes, qui sont aussi des dispositions sociales d'ordre cognitif et interprétatif, s'actualisent en fonction des sociabilités. Les données indiquent que si le type de schèmes mobilisés est avant tout tributaire des trajectoires sociales et varie donc peu quand le contexte change, les modes de mobilisation des schèmes présentent en revanche une plus forte sensibilité au « cadre de participation » (Goffman, 1973).
Résumé anglais How interpretative schemas of a public problem are socially rooted and used: analysis of conversations about climate change Focus groups encourage to combine comparative analysis with approaches paying more attention to interactions. They reveal how schemas, which also are social dispositions dealing with cognition and interpretation, express themselves according to different forms of sociability. Data show that the kind of schema which are used is merely due to social features and do not react to a change of context. At the contrary, ways schemas are used show a higher sensitivity to “participation frames” (Goffman, 1973).
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFSP_613_0421