Sign@l - Analyse politique, histoire et pluralisation des modèles d'historicité : Éléments d'épistémologie réflexive

Contenu de l'article

Titre

Analyse politique, histoire et pluralisation des modèles d'historicité : Éléments d'épistémologie réflexive

Auteur Philippe Corcuff
Mir@bel Revue Revue Française de Science Politique
Numéro Vol. 61, no 6, 2011
Rubrique/Thématique
Controverse
Page 1123-1143
Mots-clés (matière)enquête épistémologie histoire méthodologie philosophie politique recherche science politique sociologie politique
Résumé Les apports du « tournant historique de la science politique » (Y. Déloye) en France sont interrogés en fonction des modèles d'historicité sous-jacents à travers dix-huit ouvrages publiés au cours des quinze dernières années. Les acquis de la socio-histoire et de la sociologie historique sont mis en valeur, puis confrontés à l'approche défendue par Y. Schemeil. Le modèle linéaire-évolutionniste attaché à la démarche génétique est questionné depuis les travaux de M. Bloch, de M. Foucault ou de M. Dobry. Un élargissement pluraliste des modèles d'historicité est alors esquissé en puisant dans la philosophie de W. Benjamin comme dans les recherches d'E. P. Thompson, d'A. O. Hirschman ou de J.-C. Kaufmann. Le cadre épistémologique est celui du pluralisme théorique sans relativisme, défendu par J.-C. Passeron.
Résumé anglais Political analysis, history and pluralization of historicity models
The contributions of the « political science historical turning » (Y. Déloye) in France are questioned from the implicit historicity models through eighteen books published the last fifteen years. The socio-history and the historical sociology winnings are introduced and then confronted with Y. Schemeil's approach. The linear-evolutionist model attached to the genetic approach is questioned since the works of M. Bloch, M. Foucault or M. Dobry. A pluralistic extension of the historicity models is then sketched by taking from the W. Benjamin's philosophy as from the E. P. Thompson's, A. O. Hirschman's or J.-C. Kaufmann's researches. The epistemological frame is the one of the theoretical pluralism without relativism defended by J.-C. Passeron.
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFSP_616_1123