Sign@l - Les Arméniens en Éthiopie, une entorse à la « raison diasporique » ? Réflexion sur les concepts de diaspora marchande et de minorité intermédiaire

Contenu de l'article

Titre

Les Arméniens en Éthiopie, une entorse à la « raison diasporique » ? Réflexion sur les concepts de diaspora marchande et de minorité intermédiaire

Auteur Boris Adjemian
Mir@bel Revue Revue Européenne des Migrations Internationales
Numéro Vol. 28, no 3, 2012 La mort en migration
Rubrique/Thématique
Varia
Page 107-126
Résumé Cet article pose la question de l'usage et de la pertinence des catégories d'analyse dans les études sur les diasporas, à partir de l'exemple des concepts de diaspora marchande et de minorité intermédiaire qui sont couramment employés pour décrire certaines populations telles que les Indiens, les Libanais, les Grecs ou les Arméniens en Afrique ou au Moyen-Orient. L'histoire de la sédentarisation d'une présence arménienne en Éthiopie au XXe siècle met en évidence les limites heuristiques de ce type de catégories qui tendent à réifier des entités collectives et sont impuissantes à faire porter l'analyse au niveau des individus.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Discussing about trading diaspora and middleman minority, two concepts commonly used to describe specific populations such as Indians, Lebanese and Greeks, as well as Armenians in Africa or in the Middle East, this article aims to examine the utilization and relevance of categories, classifications and typologies in diaspora studies. The history of Armenian settlement in 20th century Ethiopia offers a borderline case of a sedentary in diaspora which cannot be examined via these diaspora categories. This example underlines the weaknesses of social and historical interpretations based upon reified collective entities and therefore useless to understand the various experiences of the individuals.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=REMI_283_0107