Sign@l - Crime, respect et jeux de pouvoir dans les Maras salvadoriennes : Le rôle de la violence dans la circulation et la régulation des hiérarchies du gang

Contenu de l'article

Titre

Crime, respect et jeux de pouvoir dans les Maras salvadoriennes : Le rôle de la violence dans la circulation et la régulation des hiérarchies du gang

Auteur Juan Martinez, Benjamin Moallic
Mir@bel Revue Problèmes d'Amérique Latine
Numéro no 87, hiver 2012-2013 Mexique, une société sous tension
Rubrique/Thématique
Varias
Page 125-137
Mots-clés (matière)délinquance hiérarchie jeune pouvoir violence
Mots-clés (géographie)Salvador
Résumé L'article décrit la relation entre la violence et le pouvoir à l'intérieur des pandillas du Salvador. Il met en évidence le rôle qu'occupe la violence dans leur système hiérarchique, et l'importance fondamental de celle-ci pour les pandilleros qui cherchent à escalader la hiérarchie. L'entretien du système d'agressions réciproques entre les pandillas fait partie de la logique de fonctionnement des gangs, et c'est précisément ce système qui permet la rotation des hiérarchies à l'intérieur des cellules (clicas). D'autre part, bien que la violence et la brutalité avec laquelle elle est exercée soit fondamentale pour escalader les positions de pouvoir, d'autres ressources permettent également ce mouvement ascendant, telles que les capacités administratives et le réseau de contacts. Les pandillas sont des groupes complexes qui articulent un ensemble d'éléments culturels et symboliques en marge de l'État et de la société.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Crime, respect and power games in the Salvadoran maras
This article describes the relationship between violence and power inside Salvadorian gangs. By doing this, the author explains the role that the exercise of violence plays within the hierarchical gang system and how this violence role becomes a fundamental challenge for the newcomers who seek to gain power in the gang. The mutual aggression system between the gangs creates a logic of gang behavior that allows the rotation of the members to grow in the gang cells or “clicas”. On the other hand, even though the violence and the high brutality used in their acts is fundamental for the gang members to climb up the hierarchy, another set of dynamics will allow this upward movement such as administration capabilities, knowledge and a contact network. The study of these processes enables us to understand the gangs as complex groups with patterns which articulate a set of symbolic behaviors and cultural elements on the fringe of state policies and society.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=PAL_087_0125 (accès réservé)