Sign@l - De la distinction à la diversité culturelle. Éclectismes qualitatifs, reconnaissance culturelle et jugement d'amateur

Contenu de l'article

Titre

De la distinction à la diversité culturelle. Éclectismes qualitatifs, reconnaissance culturelle et jugement d'amateur

Auteur Hervé Glevarec, Michel Pinet
Mir@bel Revue L'Année sociologique
Numéro vol. 63, no 2, 2013 La science, une activité sociale comme une autre ? Controverses autour de l'autonomie scientifique
Rubrique/Thématique
Varia
Page 471-508
Résumé Depuis les années 1960, le développement du champ culturel et les changements de la signification des pratiques culturelles ont affaibli la légitimité culturelle de la haute culture et produit un éclectisme culturel, notamment des catégories diplômées, en direction des genres contemporains. Dans le prolongement d'une modélisation dite de la « tablature », cet article se propose de mettre à l'épreuve le lien ainsi tissé entre catégories diplômées ou supérieures – les plus éclectiques – et champ des pratiques couvertes. Il s'appuie sur une exploitation raisonnée de l'enquête Pratiques culturelles des Français de 2008 en recourant à une classification hiérarchique portant sur la population des personnes éclectiques sur le plan culturel. L'analyse statistique montre la diversité qualitative des formes d'éclectismes. Ainsi permet-elle d'engager une discussion sur les liens entre structure positionnelle et portefeuille de goûts et entre légitimité sociale et légitimité culturelle. Nous prônons un changement de modèle, de la distinction à la diversité culturelle, au nom de la différenciation des éclectismes, de l'argument de reconnaissance culturelle des genres artistiques et d'un régime de consommation ni ascétique, ni méprisant.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais From Distinction to Cultural Diversity. Qualitative Eclectisms, Cultural Recognition and Expert JudgmentSince the 1960s, the development of the cultural field and the change in meaning of cultural practices have weakened the absolute legitimacy of high culture and have produced an eclectic cultural figure including higher education graduates, more open to contemporary genres. As an extension of the “Tablature” model, this article tests the link between upper categories – the most eclectic – and the field of cultural practices. Based on a national survey on French cultural practices in 2008, this article uses a classification analysis method on culturally eclectic people. Statistical analysis indicates a qualitative diversity of forms of eclectic people. It allows us to discuss the links between position and the portfolio of tastes, between social legitimacy and the cultural recognition of genres. We argue for a model of cultural diversity, basing the argument on the differentiation of eclecticisms, cultural recognition of artistic genres and contemporary non-ascetic nor ‘contemptuous' consumption.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=ANSO_132_0473