Sign@l - Paradise Lost and Hell Regained: On the Figure of the Intruder in Thomas Hardy's Far from the Madding Crowd

Contenu de l'article

Titre

Paradise Lost and Hell Regained: On the Figure of the Intruder in Thomas Hardy's Far from the Madding Crowd

Auteur Norbert Lennartz
Mir@bel Revue Etudes anglaises
Numéro Volume 61, janvier-mars 2008
Rubrique/Thématique
Articles
Page 3-18
Résumé Il existe, dans les romans de Thomas Hardy, de nombreux exemples de personnages-intrus qui bouleversent la supposée quiétude de la vie pastorale. Dans Far from the Madding Crowd, c'est Bathsheba Everdene qui fait irruption dans la vie de Gabriel Oak et de Boldwood. Alors que l'existence de Oak n'est que brièvement perturbée, celle de Boldwood vire au tragique. L'intrigue prend un tour ironique quand le sergent Troy plonge à son tour Bathsheba dans un enfer insoupçonné, mais Oak parvient à faire contrepoids au danger incarné par Troy. Un tel mouvement dialectique est pour ainsi dire absent des derniers romans de Hardy, qu'il s'agisse de Tess, meurtrière d'Alec, ou de Jude, victime d'Arabella, et de Father Time, qui tue les enfants de la famille avant de mettre fin à ses jours.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=ETAN_611_0003