Sign@l - The Capacity for Change: Transitional Narratives in John Fowles's A Maggot

Contenu de l'article

Titre

The Capacity for Change: Transitional Narratives in John Fowles's A Maggot

Auteur Ben Winsworth
Mir@bel Revue Etudes anglaises
Numéro Volume 61, janvier-mars 2008
Rubrique/Thématique
Articles
Page 19-30
Résumé Comme souvent les premiers romans de John Fowles, A Maggot (1984) désire faire vivre au lecteur une expérience qui l'entraîne « au-delà du littéraire », comme Fowles le dit lui-même dans le prologue à la version revue de The Magus (1976). Le projet de Fowles se fonde sur les rapports entre fiction et réalité?; l'un des objectifs de cet article est de se pencher sur ce point. Ce roman partage certaines affinités avec le travail théorique de D. W. Winnicott sur les objets et phénomènes transitionnels et Fowles y propose une réflexion (en même temps qu'une mise en pratique) sur les effets bénéfiques de la rencontre entre l'individu et l'art. La mystérieuse entreprise de Lord, alias Mr. Bartholomew, est à mettre en parallèle avec l'interaction entre le lecteur et le texte. A Maggot déploie des stratégies post-modernes d'écriture qui sont le contrepoint du cadre historique du XVIIIe siècle, ce qui remet en question les approches empiristes de l'expérience humaine. De telles stratégies révèlent les inclinations romantiques de Fowles de même que ses aspects métafictionnels confirment sa conception d'un lecteur considéré comme sujet capable de se ré-écrire à travers la pratique active de sa lecture créative du roman.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=ETAN_611_0019