Sign@l - Marginalisation politique et politisation des structures alternatives de pouvoir dans la province de la côte au Kenya en 2013 : Analyses des dynamiques électorales et des pouvoirs politiques locaux

Contenu de l'article

Titre

Marginalisation politique et politisation des structures alternatives de pouvoir dans la province de la côte au Kenya en 2013 : Analyses des dynamiques électorales et des pouvoirs politiques locaux

Auteur Killian Ngala Chome
Mir@bel Revue Afrique Contemporaine
Numéro no 247, 2013/3 Élections de 2013 au Kenya
Rubrique/Thématique
Élections de 2013 au Kenya
Page 87-105
Annexes Bibliographie, Tableaux
Mots-clés (matière)christianisme élection parti politique participation électorale pouvoir local pouvoir politique région vie politique locale
Mots-clés (géographie)Kenya
Résumé Cet article s'intéresse à la manière dont le sentiment de marginalisation éprouvé par les habitants de la province de la côte, au Kenya, a entraîné la politisation de structures alternatives de pouvoir. De nouvelles figures sont apparues, qui ont contesté la légitimité des représentants élus de la Province en assumant divers rôles politiques, dont un appel au boycott des élections. Pour l'auteur, cette situation résulte de la marginalisation politique des députés de la côte dans l'espace politique national et de l'incapacité qui s'ensuit de mobiliser un pouvoir politique local. Cette caractéristique lui sert d'angle d'analyse des dynamiques électorales à l'œuvre dans la Province lors du scrutin général de 2013 et lui permet d'observer les stratégies déployées par les structures alternatives de pouvoir pour orienter le verdict des urnes, avec plus ou moins de succès.
Résumé anglais “The grassroots are very complicated.” Marginalization, delegitimized leadership and the emergence of alternative authority in the Kenyan Coast 2013 ElectionsThis article looks at the way the political marginalization felt by those living in Kenya's Coast Province has politicized alternative power structures. These have seized on this feeling and succeeded in undermining the influence of the region's elected representatives. New political figures have emerged: they contest the legitimacy of Coast lawmakers. They also take on various political roles, including calling for an election boycott. The author of this article believes this situation arose from these lawmakers' own marginalization in national politics, and their resulting inability to command political authority locally. The author uses this angle to analyze the dynamics of the 2013 elections in Coast Province, observing how alternative power structures, such as the Mombasa Republican Council (MRC), Coast People's Forum (CPF), Mijikenda Council of Elders Association (MOCOSEA), guide voting outcomes with varying success.
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AFCO_247_0087