Sign@l - Madagascar ou l'éternel retour de la crise

Contenu de l'article

Titre

Madagascar ou l'éternel retour de la crise

Auteur Jean Fremigacci, Jean Fremigacci
Mir@bel Revue Afrique Contemporaine
Numéro no 251, 2014/3 Madagascar : anatomie d'un état de crise
Rubrique/Thématique
Madagascar : anatomie d'un état de crise
Page 125-142
Annexes Graphiques
Mots-clés (matière)contestation crise politique Etat famille histoire identité culturelle légitimité pouvoir politique relations ethniques situation politique
Mots-clés (géographie)Madagascar
Résumé Madagascar connaît, depuis près de deux siècles, le retour périodique d'une crise multiforme chaque fois qu'un pouvoir autoritaire, bras armé de l'oligarchie dominante de son époque, arrive à bout de souffle. Régulièrement, la crise fait apparaître la permanence d'un fossé d'incompréhension entre la population et la classe dirigeante. Pour rendre compte de cette situation, l'article propose un point de vue explicatif. Depuis l'État royal du xixe siècle, les tentatives de construction d'un État-nation sur le modèle occidental se sont heurtées à la résistance d'une culture politique malgache non reconnue, fondée sur la parenté, sur une forme de mission céleste et sur la terre des ancêtres. En se défiant, les deux forces antagonistes se sont perverties mutuellement au point de déboucher sur une situation d'anomie sociale et politique dont on ne voit pas la fin.
Résumé anglais Madagascar and the Eternal Recurring Crisis
For nearly two centuries, Madagascar has seen a periodic return of many-sided crises every time an authoritarian power – the armed branch of the dominant oligarchy – runs out of steam. Such crises regularly reveal the permanent lack of understanding between the ruling class and the people. This article suggests an explanation for this situation. Ever since the nineteenth century monarchy, attempts to build a western-style nation-state have run up against an unrecognized Malagasy political culture founded on kinship, a kind of heavenly mission, and ancestral lands. The two antagonistic forces have perverted themselves through their mutual distrust to the point of creating a situation where social and political anomie appears endless.
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AFCO_251_0125