Sign@l - Rebelles ou brigands ?

Contenu de l'article

Titre

Rebelles ou brigands ?

Auteur Xavier Rousseaux
Mir@bel Revue Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique
Numéro no 94-95, 2005 Des révoltes de l'Europe à l'Amérique au temps de la Révolution française (1773-1802)
Rubrique/Thématique
DOSSIER
 Approches régionales
Page 101-132
Résumé La « guerre » des Paysans dans les départements « belges » constitue un tournant dans l'intégration de ces régions à la République française. Deux siècles de travaux n'ont pas épuisé les différentes lectures historiographiques de cet événement. L'article se propose de réévaluer l'historiographie du bicentenaire à l'aide de l'analyse de la répression par la justice militaire du Directoire. Résistance à l'occupation militaire, refus de la Révolution, ou brigandages ruraux, la crise d'octobre à décembre 1798 se répercute dans les jugements des conseils de guerre de la 24e et de la 25e Divisions militaires. Neuf cents prêtres seront déportés. Cinq mille « paysans » seront tués sur la champ de bataille, 1800 arrêtés, plus de 1 600 jugés. Parmi eux près de 300 fusillés, les autres renvoyés dans leurs foyers ou incorporés dans l'armée. Événement traumatique surtout en Flandre, la répression de la « Vendée belge » fut l'occasion pour le Directoire de vaincre l'insécurité dans les campagnes et d'assurer la conquête, même si la propagande d'après-Brumaire en attribuera le mérite du retour à l'ordre à Bonaparte.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://chrhc.revues.org/1254