Sign@l - Le poids de la nouvelle armée dans la société française en Révolution : l'exemple du département de l'Eure

Contenu de l'article

Titre

Le poids de la nouvelle armée dans la société française en Révolution : l'exemple du département de l'Eure

Auteur Engelo Celeri
Mir@bel Revue Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique
Numéro no 94-95, 2005 Des révoltes de l'Europe à l'Amérique au temps de la Révolution française (1773-1802)
Rubrique/Thématique
DOSSIER
 Approches thématiques
Page 183-196
Résumé Pour mener une guerre contre les principales puissances européennes, les révolutionnaires ont été contraints de forger une nouvelle armée aux effectifs jamais atteints auparavant. Les mesures prises visèrent à augmenter les recrutements par la mise en place progressive d'un service militaire obligatoire, mais également à organiser une véritable économie de guerre nationale. Parallèlement, la création d'une armée nationale entraîna des résistances, mais elle fut aussi l'occasion d'un apprentissage de la démocratie par des citoyens appelés à la défense de la patrie, réalisant ainsi l'idéal du citoyen-soldat.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://chrhc.revues.org/1257