Sign@l - Le savoir-rire en Chine

Contenu de l'article

Titre

Le savoir-rire en Chine

Auteur Hans Steinmüller
Mir@bel Revue Terrain
Numéro no 61, septembre 2013 Rires
Rubrique/Thématique
Rires
Page 40-53
Résumé En Chine, le bon usage du sourire et du rire fait l'objet de manuels détaillés, de conférences et de cours, qui recommandent expressément de toujours prendre en compte la situation sociale où se produit le rire, son apprentissage ne pouvant se faire hors contexte. Le rire et le sourire créent des « communautés de connivence », que caractérise une compréhension implicite partagée de l'« incongruité » de certaines formes ou discours sociaux. J'aborde en particulier l'« incongruité » qui existe entre les codes officiels et les codes locaux, arguant qu'ils renvoient à des usages distincts et à des rires ou à des sourires différents. Le bon usage, l'arrière-plan historique et la situation sociale apportent des indices contextuels sur la signification du rire. Des ambiguïtés subsistent toujours mais, en se livrant dans l'action à une interprétation pragmatique, un acteur social compétent assure la continuité de la communication. Si cela vaut pour le langage en général, le rire, lui, accentue les ambiguïtés, et c'est cette particularité qui lui confère toute son efficacité sociale.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais In China, there are explicit handbooks, lectures, and lessons in the etiquette of smiles and laughter. The instructions are quite clear that laughter cannot be learned out of context, but has to be understood against the social situation in which it occurs. In context, laughter and smile can produce “communities of complicity”, that is communities that share implicit understandings of the incongruity of social forms and discourses. I deal specifically with the “incongruity” between official and vernacular codes; and I argue that they imply different forms of etiquette and different kinds of laughter and smile. Understanding the etiquette, the historical background and the social situation can give us context clues as to the meaning of laughter. Ambiguities always remain, but capable social actors interpret them pragmatically so that communication can ensue. If this is true for language in general, laughter emphasizes the ambiguity of interpretation in action and it is this feature which is at the core of its social efficacy.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://terrain.revues.org/15157