Sign@l - Elles font des bébés toutes seules

Contenu de l'article

Titre

Elles font des bébés toutes seules

Auteur Virginie Rozée Gomez
Mir@bel Revue Terrain
Numéro no 61, septembre 2013 Rires
Rubrique/Thématique
Repères
Page 134-149
Résumé Qui sont ces femmes françaises qui décident de concevoir un enfant sans être en couple en ayant recours à un don de sperme à l'étranger (ce recours médical n'étant pas possible pour elles en France) ? Comment ces femmes construisent-elles ce projet ? Comment le justifient-elles ? Leur démarche relève-t-elle du féminisme ? Leurs histoires et leurs discours montrent qu'il s'agit plutôt d'un choix par défaut, lié à l'échec de la rencontre du conjoint et du futur père. On observe alors le poids et l'intériorisation de la norme sociale dominante de la parentalité et de la famille en France, norme qu'elles décident de transgresser, le plus important étant pour elles de devenir mères et de se conformer ainsi aux normes de genre. Si la démarche de ces femmes n'est donc pas politique en elle-même, le refus français d'ouvrir l'assistance médicale à la procréation pour les femmes seules est une décision qui relève quant à elle pleinement du champ politique.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Who are these French women who, by means of artificial insemination abroad, decide to conceive children without being within a couple (this type of artificial insemination is not possible in France). How do they set up their project? How do they justify it? Do their actions relate to feminism? Their stories show that their choice is one by default, that it has more to do with their failure to find a partner and a future father for their children. In this way one can see the power and the interiorisation of the dominant social norm of parenthood and of the family which they intend to go against. The most important thing for these women is to become mothers and to thus conform to gender norms. Thus even though the step taken by these women is not political in itself the French refusal not to allow medical assistance for procreation by single women is clearly a matter which lies within the political sphere.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://terrain.revues.org/15219