Sign@l - Des plumes singulières

Contenu de l'article

Titre

Des plumes singulières

Auteur Nahema Hanafi
Mir@bel Revue Clio : Histoires, femmes et société
Numéro no 35, 2012 Écrire au quotidien
Rubrique/Thématique
Écrire au quotidien
Page 45-66
Résumé Les études sur le corps du siècle des Lumières se sont longtemps appuyées sur les traités de médecine, reprenant ainsi les représentations médicales plutôt que celles des malades. Les écrits ordinaires, parmi lesquels on peut compter les consultations épistolaires, permettent toutefois d'appréhender les perceptions corporelles des femmes du xviiie siècle. Ces lettres, envoyées par les malades à leur médecin, forment de véritables biographies médicales et constituent des sources d'une grande richesse pour explorer les écritures féminines du corps. On peut ainsi mettre en évidence des manières spécifiques d'écrire le corps au féminin tout en soulignant les points communs avec les écritures masculines.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Historical studies of the body during the Enlightenment have long been based on medical treatises thus privileging medical representations over those of suffering laymen and women. Ordinary writings, including letters of patients to their healers, offer another way to comprehend women's bodily perception in the xviiith century. These letters, which can be seen as real medical biographies, reveal feminine ways of writing the female body and constitute extremely rich sources for the exploration of women's body writings. The article considers both the narrative specificities of women's writing and their similarities with men's writings.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://clio.revues.org/10491