Sign@l - De la scène musicale aux réseaux musicalisés : Les inscriptions territoriales et socio-économiques de l'activité artistique

Contenu de l'article

Titre

De la scène musicale aux réseaux musicalisés : Les inscriptions territoriales et socio-économiques de l'activité artistique

Auteur Stéphane Costantini
Mir@bel Revue Réseaux (communication - technologie - société)
Numéro vol. 33, no 192, 2015 Cultural studies et économie politique de la communication
Rubrique/Thématique
Dossier : Cultural studies et économie politique de la communication
Page 143-167
Résumé Au sein des courants de recherche portant sur les musiques populaires, plusieurs notions ont été développées afin d'étudier les faits musicaux et leurs dynamiques dans une dimension géographique, sociale et économique. Ces notions ont été conjointement élaborées et mobilisées par des chercheurs français et anglo-saxons issus des cultural studies, de l'économie politique (ou socio-économie des industries culturelles), ou encore de la sociologie des arts et de la culture. L'objet de cette contribution est d'envisager les divergences et les articulations possibles entre trois de ces notions, la scène, le proto-marché, et le réseau musicalisé, et d'interroger leurs potentiels heuristiques respectifs. En prenant l'exemple de musiciens provenant de zones géographiques variées en France et au Royaume-Uni, nous tenterons de montrer combien la mobilisation de ces notions peut s'avérer utile pour étudier les modalités de développement des projets musicaux, notamment dans l'étude de la construction de la valeur symbolique et économique de leurs activités musicales.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Several notions have been developed in research currents studying popular music, to examine the geographic, social and economic dimensions of musical facts and their dynamics. These notions were jointly developed and mobilized by French and English-speaking researchers from cultural studies, political economy (or socio-economics of cultural industries), and the sociology of arts and culture. This article considers the possible divergences and articulations between three of these notions, the scene, the proto-market and the musicalized network, and discusses their respective heuristic potentials. Based on the example of musicians from various parts of France and the United Kingdom, we seek to show just how useful these notions can be to study the modalities of development of music projects, particularly to examine the musicians' construction of the symbolic and economic value of their musical activities.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RES_192_0143