Sign@l - Les territoires kurdes au Moyen-Orient. Contrôle politique versus développement économique

Contenu de l'article

Titre

Les territoires kurdes au Moyen-Orient. Contrôle politique versus développement économique

Auteur Gérard Gautier
Mir@bel Revue Maghreb-Machrek
Numéro no 222, 2014/4 Le Kurdistan
Rubrique/Thématique
Dossier  : Le Kurdistan
Page 45-73
Annexes Bibliographie, Schémas
Mots-clés (matière)agriculture développement économique éducation Etat indépendance nationale Kurdes nationalisme ressources naturelles revendication territoriale situation économique situation politique
Mots-clés (géographie)Irak Iran Kurdistan Syrie Turquie
Résumé La perspective d'un Kurdistan politique – comme héritage historico-géographique – est de plus en plus évoquée. Les deux acteurs concernés (les Kurdes et les États exerçant leur souveraineté sur les territoires qu'ils habitent) étant en relation dissymétrique, nous considérerons la politique des premiers avant de passer aux stratégies des Kurdes eux-mêmes. La question de la gestion du territoire constitue pour les nationalistes kurdes un point central dans leur lutte pour la reconnaissance de leurs droits nationaux (avec ici une emphase sur la Turquie et l'Irak). À partir des années 1990-2000, la dynamique du mouvement national kurde s'est progressivement unifiée, la zone de peuplement kurde (« Kurdistan anthropologique ») émergeant comme entité à considérer globalement.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The perspective of a political Kurdistan – as a historical and geographical heritage – is more and more mentioned. Since the two concerned actors (the Kurds and the states that exercise their sovereignty over the territories which the former ones inhabit) are asymmetrically linked to each other, we will first consider the states' policies before moving to the Kurds' strategies. The issue of territorial administration constitutes a central point for Kurdish nationalists in their fight for the recognition of their national rights (here with a focus on Turkey and Irak). Since the 1990s and 2000s, the Kurdish national movement's dynamic has been progressively unified, with the emergence of the Kurdish presence zone (the ‘anthropological Kurdistan') as an entity to be globally considered.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MACHR_222_0045 (accès réservé)