Sign@l - Les organisations et leurs marchés du travail : Une comparaison du monde musical et universitaire

Contenu de l'article

Titre

Les organisations et leurs marchés du travail : Une comparaison du monde musical et universitaire

Auteur Pierre François, Christine Musselin
Mir@bel Revue L'Année sociologique
Numéro Vol. 65, no 2, 2015 Les Figures de la coordination (1)
Rubrique/Thématique
Études réunies et présentées par Patrice Duran et Emmanuel Lazega
Page 305-332
Résumé En s'appuyant sur une comparaison des secteurs musical et universitaire, l'article revient sur une question classique de sociologie des organisations, celle des liens qui s'établissent entre une organisation et son environnement, en s'intéressant plus particulièrement au marché du travail sur lequel elle intervient. L'article met au jour trois modalités d'articulation des organisations et de leurs marchés du travail : les organisations éphémères adossées à des marchés pour des contrats de travail ponctuels ; les quasi-firmes appuyées sur des marchés du travail pour des emplois éphémères mais reconductibles ; les organisations permanentes articulées aux marchés du travail des emplois à durée indéterminée. Il montre que les liens de détermination qui s'établissent entre l'organisation et son environnement dépendent avant tout de la nature du travail qu'abrite l'organisation.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais
Building on a comparison of the academic and musical worlds, this paper explores a classical issue in the sociology of organizations, i.e. the relationships between an organization and its environment, by focusing on the labor markets on which organizations intervene. It reveals three different types of articulation between organizations and their labor markets: a first one where ephemeral organizations are linked to labor markets of spot contracts; a second one where quasi-firms rely on labor markets of time-limited but renewable contracts, and a third one where permanent organizations build a labor market of tenured positions. The authors conclude that the links that develop between an organization and its environment first of all depend on the very nature of the type work achieved within this organization.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=ANSO_152_0305