Sign@l - Miami nouvelle Babel ? Latinisation et créolisation des paysages sonores dans une ville-carrefour entre les Amériques

Contenu de l'article

Titre

Miami nouvelle Babel ? Latinisation et créolisation des paysages sonores dans une ville-carrefour entre les Amériques

Auteur Violaine Jolivet
Mir@bel Revue Problèmes d'Amérique Latine
Numéro no 96-97, printemps-été 2015 Miami, carrefour des Amériques
Rubrique/Thématique
Dossier : Miami, carrefour des Amériques
Page 63-84
Annexes Cartes
Mots-clés (géographie)Amérique du Nord Amérique latine Etats Unis Miami
Mots-clés (matière)communauté urbaine diaspora exclusion identité culturelle immigration langue minorité musique pluralisme culturel population d'origine étrangère quartier vie culturelle vie urbaine ville
Résumé Miami est un véritable échangeur de destins, le principal port de la Méditerranée américaine, une ville-carrefour aujourd'hui incontournable de la géographie relationnelle entre les Amériques. Cet ancrage de la ville américaine entre le Nord et le Sud a été favorisé par l'immigration cubaine depuis la victoire de la révolution castriste et l'arrivée massive de populations hispaniques et caribéennes dont les réseaux et les circulations redessinent sans cesse les contours de l'agglomération floridienne. Avec plus de 60% de sa population qui se déclarent hispaniques lors du dernier recensement (2010) Miami est un véritable chaudron culturel que cet article souhaite aborder par l'étude des langues, musiques et sons qui favorisent des territorialisations multiples dans cette cité en construction. Le paysage sonore est une notion centrale de notre analyse en tant qu'il décrit un espace géographique par ses sonorités et permet de mettre en lumière la complexité de la relation des hommes avec leurs territoires.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Miami a new Babel? Latinization and creolization of the soundscapes in a crossroad city
Miami is a true destinies exchanger, the main port of the American Mediterranean sea, an essential cross-road city of the relational geography between the Americas. The territorial anchorage of this American city between North and South was favored by the Cuban migration since the victory of Castro Revolution (1959) and the following massive influx of Caribbean and Latin-American immigrants which networks and circulations tirelessly redraw the limits of South Florida metropolitan area. With over 60% of its population who declare Hispanics in the last census (2010), Miami is also described as an ethnic or cultural cauldron. This paper aims to analyze through the study of languages, sounds and music the multiple territorializations under construction. The soundscape is a central concept of our analysis as it describes a geographical place by its sounds and allows to highlight the complexity of a relational approach of territories
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=PAL_096_0063 (accès réservé)