Sign@l - Quand dire, c'est faire taire : Mise en récit médiatique d'une victime d'inceste

Contenu de l'article

Titre

Quand dire, c'est faire taire : Mise en récit médiatique d'une victime d'inceste

Auteur Léonore Le Caisne
Mir@bel Revue Réseaux (communication - technologie - société)
Numéro vol. 34, no 196, 2016 Lieux et création
Rubrique/Thématique
Varia
Page 207-234
Résumé À partir de la comparaison des médiatisations de deux histoires d'inceste – l'« affaire Fritzl » et l'« affaire Gouardo » –, l'auteure montre comment le traitement médiatique d'un crime dépend des spécificités de la mise en récit des histoires rapportées et de leurs protagonistes, notamment de la représentation médiatique de la « vraie » et de la « fausse » victime. Elle interroge la possibilité (ou non) du traitement médiatique de l'inceste à travers le choix des éléments médiatisés et le parcours et l'enchevêtrement des médiatisations des deux histoires, et analyse la manière dont la médiatisation de l'histoire de Lydia Gouardo permit finalement de taire l'inceste.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais When telling is silencing Based on a comparison of the media coverage of two incest cases – the “Fritzl affair” and the “Gouardo affair” – the author shows how the media's treatment of a crime depends on the particularities of the narratives reported and of their protagonists, and especially on the media's representation of the “real” and the “false” victim. She examines the possibility (or not) of media coverage of incest through the choice of mediatized elements and the course and entanglement of media coverage of two stories. She also analyses the way in which the media coverage of the Lydia Gouardo story finally served to silence the telling about incest.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RES_196_0207