Sign@l - Politiques de l'organisation : Les nouvelles divisions du travail étatique

Contenu de l'article

Titre

Politiques de l'organisation : Les nouvelles divisions du travail étatique

Auteur Philippe Bezes, Patrick Le Lidec
Mir@bel Revue Revue Française de Science Politique
Numéro vol. 66 no 3-4, juin-août 2016 Politiques de l'organisation
Rubrique/Thématique
Politiques de l'organisation
Page 407-433
Annexes Tableaux
Mots-clés (matière)bureaucratie Etat gouvernement management organisation administrative politique publique réforme administrative science politique
Mots-clés (géographie)France
Résumé Cet article explore la manière dont les gouvernants n'ont cessé de modifier, par création d'agences ou par fusions, les périmètres des bureaucraties et la division du travail étatique. Cette transformation des formes organisationnelles de l'État est analysée comme une technique rationalisée de gouvernement à travers laquelle les acteurs politiques, mais aussi des hauts fonctionnaires et des experts, cherchent à agir sur la spécialisation des tâches, la distribution du pouvoir et les politiques publiques. Après une vaste revue de littérature des travaux sur les agences et les fusions et une lecture critique des théories qui les analysent, l'article défend une perspective de sociologie politique qui met en évidence quatre dimensions entremêlées du politique au cœur des manipulations des architectures étatiques.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The politics of organization
This article explores how the rulers have repeatedly modified the boundaries of public bureaucracies and the division of labour within the state since the early 1980s, either by creating agencies or by promoting mergers. This transformation of the organisational forms of the state is here considered as an original and rationalised technique of governmentality through which politicians, but also top bureaucrats and experts, try to intervene on the specialization of tasks, the distribution of power and public policies. The article first offers a large state of the art about scholars on agencification and mergers, and a critique of the main theories analysing these processes. It defends a political sociology approach that emphasizes four intertwined dimensions of the politics of organization and its manipulation of state architectures.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFSP_663_0407 (accès réservé)