Sign@l - ‪Revendiquer des droits politiques au Nigéria. Le Women Movement dans les années 1950‪

Contenu de l'article

Titre

‪Revendiquer des droits politiques au Nigéria. Le Women Movement dans les années 1950‪

Auteur Sara Panata
Mir@bel Revue Clio : Histoires, femmes et société
Numéro no 43, 2016/1 Citoyennetés
Rubrique/Thématique
Documents
Page 174-183
Résumé La révision de la Constitution nigériane prévue en 1956 fut perçue par le Women Movement of Nigeria (WM) comme une occasion pour revendiquer l'inclusion politique des femmes. L'article Allocation system for women, écrit en 1954 par Mrs Elizabeth Adekogbe, présidente du WM, met en évidence les droits politiques qu'elles réclament, notamment l'accès au suffrage et à l'éligibilité. Ces revendications divisent les femmes qui, selon leur appartenance politique, ont des conceptions différentes de l'émancipation politique. Ces divisions invitent à déconstruire la catégorie « femmes du Nigéria » et à interroger la pluralité de leurs revendications, largement inspirées des débats qui ont eu lieu en Europe occidentale à propos de l'accès au suffrage féminin. Cet article permet aussi de s'interroger sur les parallélismes avec les suffragistes occidentales et en conséquent sur le concept de « citoyenneté » et sur son emploi et non-emploi de la part de ces femmes africaines
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais ‪In 1956, the revision of the Nigerian Constitution was seen by the Women Movement of Nigeria ‪(WM)‪as an opportunity to campaign for the political inclusion of women. The article ‪Allocation system for women‪, written in 1954 by Mrs Elizabeth Adekogbe, president of the WM, highlights the political rights which these women were claiming, namely universal suffrage and the right to stand for election. These claims however divided the country's women, who might have different conceptions of their political emancipation depending on their political allegiance. These divisions suggest that we should rethink the umbrella category “women of Nigeria” and rather explore the broad spectrum of women's political demands, which were largely inspired by Western debates on women's suffrage. Consequently, the article also allows us to question any parallelism with Western suffragist campaigns and the concept of “citizenship”, as well as its use or non-use by these African women.‪
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=CLIO1_043_0174