Sign@l - Métaphysique des idées et mystique des lettres : Leibniz, Böhme et la Kabbale prophétique

Contenu de l'article

Titre

Métaphysique des idées et mystique des lettres : Leibniz, Böhme et la Kabbale prophétique

Auteur Susanne Edel
Mir@bel Revue Revue de l'histoire des religions
Numéro tome 213, n°4, 1996 Langue et Kabbale.
Page 443-466
Résumé Leibniz, le grand précurseur de la philosophie des Lumières, veut fonder l'autonomie des sciences en démontrant la source commune de la philosophie et de la théologie et leur harmonie absolue. Le rationalisme et la mystique, la connaissance rationnelle et l'illumination sont réconciliés dans la théorie de la langue primordiale. Cette théorie est à la base de la langue universelle leibnizienne (fondée sur les axiomes de la pensée), laquelle remplace l'inaccessible langue adamique de la Bible. La Kabbale prophétique d'Abraham Abulafia (et ses interprétations chrétiennes) et la théosophie chrétienne de Jakob Böhme (qui a puisé également dans la mystique juive) constituent l'accès historique à la théorie leibnizienne.
Source : Éditeur (via Persée)
Résumé anglais Metaphysics of ideas and letter-mysticism : Leibniz, Böhme and the prophetic Kabbalah Leibniz, the great precursor of the Age of Enlightenment, purposes to establish the autonomy of the sciences by demonstrating the common source of philosophy and theology and their perfect harmony. The rationalism and the mysticism, the rational cognition and the inner light concur in the theory of a primordial language. This theory is the basis of Leibniz's universal language (constructed by the axioms of thought), which takes the place of the irretrievable Adamic language of the Bible. The prophetic Kabbalah of Abraham Abulafia and its Christian interpretations just as the Christian theosophy of Jakob Böhme (who also was influenced by Jewish mysticism) shape the historical access to the Leibnizian theory.
Source : Éditeur (via Persée)
Article en ligne http://www.persee.fr/doc/rhr_0035-1423_1996_num_213_4_1199