Sign@l - La structuration atlantique des European Studies : La Fondation Ford et l'institut de la Communauté européenne pour les études universitaires dans la génération d'un « objet »

Contenu de l'article

Titre

La structuration atlantique des European Studies : La Fondation Ford et l'institut de la Communauté européenne pour les études universitaires dans la génération d'un « objet »

Auteur Antonin Cohen
Mir@bel Revue Revue Française de Science Politique
Numéro vol. 67, no 1, février 2017 Pour une socio-histoire de la science politique
Rubrique/Thématique
Pour une socio-histoire de la science politique
Page 69-96
Annexes Tableaux
Mots-clés (matière)construction européenne enseignement supérieur financement fondation recherche relations bilatérales relations politiques science politique
Mots-clés (géographie)Etats Unis Europe
Mots-clés (organismes)Ford
Résumé En suivant la principale entreprise menée par la Fondation Ford pour instituer les European Studies, des années 1950 aux années 1970, cet article montre en quoi les stratégies transnationales en lien direct avec l'institutionnalisation du champ du pouvoir européen se heurtent aux résistances des champs nationaux. Les « études européennes » ne sont en effet que la partie résiduelle de stratégies beaucoup plus ambitieuses pour créer une véritable « université européenne ». Dans ce dossier spécial sur la sociohistoire de la science politique, cet article illustre ainsi le fait que la « discipline » ne peut être appréhendée isolément d'autres espaces sociaux qui lui sont en apparence étrangers.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The Atlantic Structuration of European Studies
Tracing the main enterprise of the Ford Foundation aiming at instituting European Studies, from the 1950s to the 1970s, this article shows how transnational strategies linked with the institutionalization of the European field of power come up against the resistances of national fields. “European Studies” indeed appear to be the residual lot of much more ambitious strategies to create a truly “European University”. In this special issue about the sociohistory of political science, this article thus illustrates the fact that a “discipline” cannot be apprehended in isolation from other social spaces seemingly extraneous.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFSP_671_0069 (accès réservé)