Sign@l - Les groupes prépositionnels avec conséquent/conseguente et conséquence/conseguenza et leur usage de connecteur. Une approche combinée quantitative et qualitative permet-elle de dégager des régularités ?

Contenu de l'article

Titre

Les groupes prépositionnels avec conséquent/conseguente et conséquence/conseguenza et leur usage de connecteur. Une approche combinée quantitative et qualitative permet-elle de dégager des régularités ?

Auteur Corinne Rossari, Claudia Ricci
Mir@bel Revue Langages
Numéro no 206, juin 2017 Du quantitatif au qualitatif en diachronie : prépositions françaises
Page 139-165
Résumé Parmi les groupes prépositionnels formés en français et en italien avec conséquent / conseguente et conséquence / conseguenza, seulement certains ont des emplois de connecteur. Notre but est de cerner les facteurs en jeu dans l'émergence d'un emploi de connecteur pour un groupe prépositionnel. Une analyse quantitative des fréquences d'emploi de ces groupes nous permettra de voir s'il y a une relation entre la fréquence générale d'un groupe et son emploi en tant que connecteur et d'étudier le rôle de la préposition dans l'émergence de cet emploi. Une étude qualitative observera les environnements dans lesquels interviennent les groupes ayant un emploi de connecteur. Les deux analyses montrent que l'emploi de connecteur semble davantage issu de la dissémination du groupe dans une pluralité d'environnements (permise par l'augmentation de sa fréquence) que de la récurrence d'un de ses emplois dans une structure donnée.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Among French and Italian prepositional groups formed with consequent / conseguente and consequence / conseguenza, only some are used as connectives. This paper aims at identifying the factors at play in the emergence of the use as a connective for a prepositional group. Through quantitative frequency analysis, we will be able to examine if a relation exists between the frequency of a group and its use as a connective, and look at the possible role of the preposition in the emergence of this use. A qualitative analysis will examine the linguistic environments where such groups with a connective function occur. We will show that the use of a given group as a connective appears to emerge from its dissemination in a variety of environments (made possible by its increase in frequency) rather than from recurrent occurrence of one of its uses within a given structure.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LANG_206_0139 (accès réservé)