Sign@l - ‪Cartographier les mouvements migratoires‪

Contenu de l'article

Titre

‪Cartographier les mouvements migratoires‪

Auteur Lucie Bacon, Olivier Clochard, Thomas Honoré, Nicolas Lambert, Sarah Mekdjian, Philippe Rekacewicz
Mir@bel Revue Revue Européenne des Migrations Internationales
Numéro vol. 32, no 3, 2016 30ème anniversaire. Renouveler la question migratoire
Page 185-214
Résumé À partir de diverses réalisations conventionnelles en géographie et/ou artistiques, parmi lesquels des travaux réalisés par les auteurs, cet article s'intéresse à la manière dont la cartographie des migrations internationales a évolué depuis le début des années 1990. La représentation des mouvements migratoires, qui oscille entre des flèches, des mesures de stocks et diverses formes de dessin, soulève autant d'enjeux scientifiques et politiques posés à la cartographie et géographie des migrations. Après un bref rappel des changements qu'a connus la cartographie des flux migratoires, depuis ses origines, au XIXe siècle, jusqu'à aujourd'hui, les auteurs évoquent les principaux défis techniques et épistémologiques que les cartes de flux ou représentant des itinéraires ne cessent de poser. Puis pour terminer, sont présentées de nouvelles formes cartographiques, ayant émergé depuis le début des années 2000, dans les domaines croisés de la science, de l'art et du militantisme.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais ‪Based on several conventional geography works and/or artistic works – some of them made by the authors of this paper –, this article focuses on how the mapping of international migrations has evolved since the beginning of the 1990s. The representation of migratory movements, which oscillates between arrows, measurements of stocks and different forms of design, implies both scientific and political stakes for the cartography and geography of migrations. After making a brief recalling of the changes that the mapping of migratory flows has experienced from its origins in the 19th century until today, the authors refer to the main technical and epistemological challenges that cartography of migratory movements and the presentations of itineraries raise nowadays. Finally the article analyses the new cartographic forms that have emerged since the beginning of the 2000s within the interconnected domains of sciences, arts, and militancy.‪
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=REMI_323_0185