Sign@l - Faire communauté et consolider la filiation par le patrimoine musical. Un regard transnational sur le monde judéo-espagnol

Contenu de l'article

Titre

Faire communauté et consolider la filiation par le patrimoine musical. Un regard transnational sur le monde judéo-espagnol

Auteur Jessica Roda
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 78-79, 2016 Construire des patrimoines culturels en mobilité
Page 125-143
Résumé À Paris, Tel-Aviv, Istanbul ou Los Angeles, on entend et chante les fameux standards judéo-espagnols. Ce partage de connaissances est le résultat d'une patrimonialisation qui a commencé dès les années 1950 dans un espace transnational à la suite de l'éclatement géographique des Judéo-Espagnols de l'Empire ottoman. Cet article expose les différentes étapes de ce processus, tant dans la diachronie que dans la synchronie, à partir d'un terrain multisite mené en France, aux États-Unis et sur le cyberespace. On découvrira que la construction du patrimoine à travers l'expérience de la migration peut être envisagée comme un mouvement de reterritorialisation permettant aux Judéo-Espagnols de faire communauté, de reconsolider la filiation judéo-espagnole dans l'espace familial et ainsi, de constituer un territoire historique fédérateur incarné par le patrimoine. Au-delà de ce cas spécifique, l'article montre comment le patrimoine musical, en raison de son statut d'objet immatériel facilement transportable, peut nous conduire à repenser la patrimonialisation au-delà du territoire et à l'envisager comme un processus de consolidation et de création de liens entre des individus et des groupes d'individus partageant un sentiment d'appartenance.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Making community and consolidating descent through musical heritage. A transnational view on the Judaeo-Spanish worldThe famous Judaeo-Spanish standards are sung and heard in Paris, Tel Aviv, Istanbul or Los Angeles. This knowledge-sharing is the result of a patrimonialisation started in the 1950s in a transnational space, after the dispersal of the Judaeo-Spaniards of the Ottoman Empire. This article outlines the various stages of this heritage-making, in diachrony and synchrony, drawing from a multi-sited fieldwork conducted in France, in the United States and on the web. It shows that heritage-making can be envisaged, through the experience of migration, as a reterritorialisation movement. It allows Judaeo-Spaniards to form a community, to assert the Jewish-Spanish lineage in the family space and thus, to define a federative historical territory that heritage embodies. Beyond this example, the article shows that musical heritage, because of its intangible and easily portable nature, can lead us to reconsider heritage-making beyond the limits of the territory, as a creation and consolidation of links between individuals and groups sharing a sense of belonging.
Source : Éditeur (via Cairn.info)