Sign@l - Le stage de terrain : que transmet-on en tant qu'enseignant chercheur ?

Contenu de l'article

Titre

Le stage de terrain : que transmet-on en tant qu'enseignant chercheur ?

Auteur Camille Vergnaud, Julie Le Gall
Mir@bel Revue Carnets de géographes
Numéro no 10, 2017 Pour une réflexion collective sur l'enseignement de la géographie à l'Université
Rubrique/Thématique
Carnets de terrain
Résumé Le terrain joue un rôle majeur dans la formation des étudiants en géographie comme objet, démarche et méthode. Néanmoins, ce moment clé du cursus reste peu explicité d'un point de vue pédagogique et s'écrit peu dans les « livrets de l'enseignant », transmis au sein d'une équipe. Que signifie « former au terrain » et « être formé » au terrain ? Quels apprentissages sont transmis par l'enseignant « volontairement » ou « malgré lui » ? A partir d'un stage au Mexique réalisé en 2013 avec 18 étudiants de l'Ecole Normale Supérieure de Lyon dans le cadre du programme ANR SELINA, l'article montre que le stage de terrain n'est pas seulement un outil pédagogique pour enseigner les « savoir-faire » du géographe, ni simplement un moyen pour enseigner autrement la discipline. C'est aussi une opportunité de co-apprentissage entre étudiants et enseignants sur les modalités de construction et de transmission des savoirs, et un moment de transmission de figures du métier d'enseignant-chercheur.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Considered as a place, an object of study, and a method, field work plays a significant role in higher education students training. But this important step in geography curriculum is still not often explained in detail from a pedagogical perspective. What is field work useful for ? What does it mean to learn field work and to teach field work in an explicit way or a non-voluntarily one ? This article is based on a fieldwork experience in Mexico in 2013 with 18 students from the Ecole Normale Supérieure de Lyon, as part of the research project named SELINA. This paper shows that fieldwork training is not only a tool to teach methods and an opportunity to train students in a different context, it is also a moment of mutual thinking about the working conditions and the professional identity of the academics.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/cdg/1206