Sign@l - Nuit javanaise. Réflexions sur le Merapi, la verticalité et le paganisme

Contenu de l'article

Titre

Nuit javanaise. Réflexions sur le Merapi, la verticalité et le paganisme

Auteur Jean-Baptiste Bing
Mir@bel Revue Revue de Géographie Alpine
Numéro vol. 106, no 3, 2018 Nuits et montagnes
Résumé En dépit de la modernisation contemporaine islamisante qui, à Java, se manifeste par de nouvelles approches du temps et de l'espace, la perpétuation des pratiques syncrétiques locales réactive les temporalités et les spatialités vernaculaires. Celles-ci apparaissent non seulement comme un cadre où se joue la lutte entre deux conceptions de l'islam javanais mais surtout comme des ressources et des enjeux pour ces acteurs. Cet article, fruit de deux séjours d'observations de terrain, examine le « cas extrême » que constitue la nuit sur le volcan Merapi. La première partie dégage les hauts-lieux et les denses-moments de la vie nocturne du volcan, dont les qualités montagnardes et nocturnes se répondent et se soutiennent ; la deuxième partie replace ces pratiques et représentations dans le cadre des conflits entre orthodoxie puritaine et pratiques locales, où nuit et montagne jouent un rôle analogue ; enfin la troisième partie conceptualise le lien spatio-temporel entre ce lieu et ce moment, et fait l'hypothèse que, au-delà, d'une simple concomitance, il passe par un rapport analogue à la verticalité, elle-même considérée comme fruit d'une trajection.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Despite the contemporary Islamic modernisation that manifests itself in Java in the form of new approaches to time and space, the perpetuation of local syncretic practices is reviving vernacular temporalities and spatialities. In Java, the latter appear not only as a framework in which the struggle between two conceptions of Islam plays out but also as resources and challenges for the players involved. This article, the result of two field observation stays, examines an “extreme case”: night-time on the Merapi volcano. The first part highlights the high places and the dense-moments of the volcano's nightlife, whose mountain and night-time qualities meet and support each other; the second part reframes these practices and representations within the context of conflicts between puritan orthodoxy and local practices, where the night and the mountain play a similar role; finally, the third part conceptualises the space-time link between this place and this moment and hypothesises that, beyond a simple simultaneity, there is a similar relationship to verticality, which is itself regarded as the result of a trajection.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/rga/3952