Sign@l - Analyser politique et savoir en action. Éclairages à partir du cas de la couverture de l'A6b

Contenu de l'article

Titre

Analyser politique et savoir en action. Éclairages à partir du cas de la couverture de l'A6b

Auteur Caroline Gallez
Mir@bel Revue Métropoles
Numéro no 22, 2018
Résumé Cet article aborde la question du rapport entre normes et action dans le champ de l'urbanisme à travers une analyse pragmatique de l'action publique locale. Le mot « norme » est entendu au sens de règle à laquelle les acteurs sont censés se conformer, soit parce que cette règle présente un caractère prescriptif, soit parce qu'il s'agit d'un principe renvoyant à des valeurs sociales dominantes. La perspective choisie ne vise pas à évaluer la mise en œuvre des normes ou leurs effets, mais plutôt à produire une analyse réflexive des conditions de transformation des normes dans le processus de fabrique de l'action collective. Plus spécifiquement, nous discutons de l'intérêt de transposer la théorie de la régulation sociale de Jean-Daniel Reynaud (1989) à l'analyse de la « régulation publique territoriale », c'est-à-dire des processus à travers lesquels des acteurs publics d'échelles différentes, agissant sur un territoire donné, confrontent leurs règles et se mettent d'accord autour d'un système de règles partagées. Cette approche est appliquée au cas du projet de couverture de l'autoroute A6b, caractérisé par une forte conflictualité des enjeux techniques, environnementaux et sociaux. Alors que l'approche par la régulation publique territoriale se révèle pertinente pour comprendre la manière dont se définissent les problèmes publics et dont se résolvent les conflits dans des contextes locaux spécifiques, elle soulève la question de la portée critique de l'analyse et de la prise en compte des déséquilibres entre les acteurs dans la production des accords.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais This paper tackles the issue of the relation between norm and action in the field of urbanism, by using a pragmatic analysis of local policies. Norm here means a rule that actors are supposed to comply with, whether because it is prescriptive or because it refers to a dominant social value. Rather than assessing the way in which the norms are implemented or the effects they may produce, the purpose is to produce a reflexive analysis of their transformations through the public action making process. More specifically, we propose to adapt Jean Reynaud's (1989) theory of social regulation to the analysis of what I call “territorial public regulation”, that is the process in which public actors of different levels are confronting their own rules and finally mutually adjust on shared rules. This approach is applied to the case of the covering of the A6 motorway, which is characterized by conflicting technical, environmental and social issues. While it proves relevant in understanding how public problems are formulated and conflicts are solved in specific local contexts, it raises the question of its critical scope and how to take account of uneven balance of power between the different stakeholders.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/metropoles/5583