Sign@l - Les îles anglo-normandes sous l'occupation allemande et la singularité des Républicains espagnols en captivité (2e partie : 1944-1945 et l'après-guerre)

Contenu de l'article

Titre

Les îles anglo-normandes sous l'occupation allemande et la singularité des Républicains espagnols en captivité (2e partie : 1944-1945 et l'après-guerre)

Auteur David W. Pike, Anne Farache
Mir@bel Revue Guerres mondiales et conflits contemporains
Numéro no 261, 2016/1 La Pologne dans les conflits du XXe siècle
Rubrique/Thématique
Varia
Page 119-138
Résumé L'exode des Républicains espagnols, à partir de l'Espagne puis de la France, recouvre des expériences bien diverses. Certains s'exilèrent en URSS, d'autres en Amérique latine mais 10 000 hommes de ceux qui choisirent de rester en France tombèrent dans les mains des Nazis en 1940. Nombre d'entre eux furent déportés en Allemagne et certains furent incorporés pour construire le mur de l'Atlantique, notamment dans les îles anglo-normandes. Parmi ces îles, Aurigny fut la plus singulière car Churchill avait fait évacuer la population avant l'invasion allemande. L'île désertée devint le seul endroit du territoire britannique sur lequel il y eut des camps SS. Les Espagnols déportés à Aurigny partagèrent les souffrances des Juifs et autres ennemis du Reich en captivité sur cette île.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais
The Spanish Republican exodus in 1939-1940, first from Spain and then from France, was remarkably diverse. Some left for Russia; others for Latin America, but in 1940 over 10,000 of those in France found themselves in Nazi hands. They were sent not only to SS camps in Germany but also to work on the Atlantic Wall, which encompassed the Channel Islands. Among the Islands, Alderney was special since its population had been evacuated to England and the deserted island became the site of the only SS camps to be erected on British soil. Among the prisoners sent there were an estimated 4,000 Spaniards, who shared the sufferings of the Jews and other enemies of the Reich.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=GMCC_261_0119 (accès réservé)