Sign@l - ‪La transformation genrée des normes matrimoniales et familiales dans le contexte des migrations internationales. Le cas des Chinois·es « conjoint·e·s de Français·es » résidant en région parisienne‪

Contenu de l'article

Titre

‪La transformation genrée des normes matrimoniales et familiales dans le contexte des migrations internationales. Le cas des Chinois·es « conjoint·e·s de Français·es » résidant en région parisienne‪

Auteur Simeng Wang
Mir@bel Revue Revue Européenne des Migrations Internationales
Numéro vol. 33, no 2-3, 2017 Dire la violence des frontières. Mises en mots de la migration vers l'Europe
Rubrique/Thématique
Varia
Page 273-300
Résumé En s'appuyant sur une enquête qualitative menée auprès de Chinois·es conjoint·e·s de Français·es, des membres de leur famille et belle-famille et d'agents administratifs préfectoraux, cet article se propose d'analyser la transformation genrée des normes familiales et matrimoniales dans un contexte de migrations internationales, à travers une approche en termes d'intersectionnalité. Il s'agit d'une population d'origine chinoise qualifiée – soit en Chine, soit en France, soit dans les deux pays – pour laquelle ne se présente pas l'enjeu de la régularisation par l'acte de mariage. En privilégiant trois scènes sociales, au cours de leur migration, où ces conjoint·e·s de Français·es sont confronté·e·s à différents systèmes de normes matrimoniales et familiales de la manière la plus conflictuelle – départ de la famille d'origine en Chine, expériences administratives à la préfecture et à l'OFII, et installation du couple en France –, l'article vise à montrer que derrière cette catégorie administrative « conjoint·e·s de Français·es » présentée comme une catégorie allant de soi, il existe une diversité de trajectoires sociales et les migrants chinois hommes et femmes enquêtés dénaturalisent eux-mêmes les normes de genre. Les rapports sociaux de genre, de classe, de génération et d'ethnicité, fonctionnent de manière intersectionnelle, comme producteurs de normes matrimoniales et familiales en contexte de migrations internationales, et participent aux processus de socialisation de ces migrants internationaux. À ce titre, l'étude des couples extra-ethniques permet d'analyser un espace transnational dans lequel des normes et des hiérarchies sociales se transforment au croisement de la mobilité sociale et de la mobilité géographique.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais ‪Based on a qualitative survey carried out among Chinese women and men spouses of French, their family and in-laws members, and prefectural administrative officers, this article aims to analyze the gendered transformation of family and matrimonial norms in an international migration context, through an approach in terms of intersectionality. In this study, all Chinese migrants are qualified – in China, in France, or in both countries – and they are not involved in the issue of regularization through the act of marriage. By focusing on three social scenes during the migration of these spouses of French where they are faced with different systems of family and matrimonial norms in the most conflictual way – departure from their family of origin in China, administrative experiences in the prefecture and the French agency in charge of immigration and integration (OFII), and installation of the couple in France –, the article shows that behind this administrative category “Spouse of French”, represented as a granted category, there is a diversity of social trajectories and Chinese migrant men and women interviewed denaturalize themselves gender norms. Gender relations, social classes, generation effects and ethnic relations operate in an intersectional way as producers of family and marriage norms in international migrations' ‪‪context,‪‪ and participate in socialization ‪‪processus‪‪ of those international migrants. For this reason, the study of extra-ethnic couples makes it possible to analyze a transnational space in which social norms and social hierarchies are transformed at the intersection of social mobility and geographical mobility.‪
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=REMI_332_0273 (accès réservé)