Sign@l - ‪‪Insights gained through a systematic catalogue of objects:‪ ‪ bico‪ ‪, the Basel Iatmul Catalogue of Objects‪‪

Contenu de l'article

Titre

‪‪Insights gained through a systematic catalogue of objects:‪ ‪ bico‪ ‪, the Basel Iatmul Catalogue of Objects‪‪

Auteur Christin Kocher schmid
Mir@bel Revue Journal de la Société des Océanistes
Numéro no 146, 2018 Le Sepik : société et production matérielle
Rubrique/Thématique
Dossier Le Sepik : société et production matérielle
Page 107-116
Résumé Cet article présente le catalogue des objets Iatmul du musée du Bâle (bico). Il retrace son origine, analyse son évolution et les difficultés rencontrées au cours de son élaboration. L'intérêt principal de bico est de réunir et d'évaluer des données provenant de sources différentes et recueillies suivant de différentes méthodes. Les objets de musées servent de guide ; ils sont au centre de l'attention. En réunissant toutes les informations sur les objets Iatmul inventoriés dans les collections, bico permet d'acquérir une connaissance nouvelle non seulement de leur iconographie mais aussi de montrer les liens entre expression matérielle et différents domaines de la culture. La production des objets s'étendant sur environ un siècle, le catalogue permet de retracer leur évolution et leur adaptation. bico démontre de plus que l'emploi des matériaux lors de la fabrication de différents objets est signifiant : il éclaire d'une part des connections mythologiques et pose, d'autre part, la question de l'usage d'un objet et de sa permanence.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais
This article presents the Basel Iatmul Catalogue of Objects (bico). It traces its origins and evolution, as well as the difficulties encountered. The principal strength of bico lies in the co-ordination and evaluation of data from different sources and gathered by different methods. Artefacts kept in museum collections serve as firm guideline and focal point. bico aims at covering the whole range of relevant information linked to Iatmul material inventory in order to gain new insights not only into Iatmul iconography but also to recognize links between material expressions and other cultural domains. The objects assembled in bico span about a century and allow therefore tracing their evolution and adaptations. Further, bico demonstrates that materials used for the manufacture of distinct objects are highly relevant. This leads at the one hand to mythological connections and on the other hand to questions regarding the purpose and/or the durability of an object.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=JSO_146_0107 (accès réservé)