Sign@l - ‪Stones in swamps: remains of a mythical past in the Sepik area‪

Contenu de l'article

Titre

‪Stones in swamps: remains of a mythical past in the Sepik area‪

Auteur Markus Schindlbeck
Mir@bel Revue Journal de la Société des Océanistes
Numéro no 146, 2018 Le Sepik : société et production matérielle
Rubrique/Thématique
Dossier Le Sepik : société et production matérielle
Page 213-225
Résumé Les documents anciens sur les cultures du Moyen Sepik mentionnent des buttes remarquables devant les grandes maisons des hommes. Ces buttes fascinèrent les premiers voyageurs dans cette région. Implantées au milieu de l'espace le plus souvent plat fréquemment qualifié de place de danse, elles attirèrent l'attention mais sans révéler leur sens. Leur beauté était soulignée par des bouquets de palmiers et des plantes au feuillage coloré qui entouraient la butte et auxquels étaient parfois mêlées de grandes sculptures. Quelques fois, elles étaient entourées de plusieurs pierres dressées, menhirs ou stèles. Des recherches plus récentes ont montré que ces buttes devaient être mises en relation avec la guerre et la chasse aux têtes mais aussi avec les ancêtres fondateurs du village. L'article résume les premières descriptions et rend compte des recherches détaillées plus récentes. Des informations complémentaires provenant de mes recherches de terrain chez les Sawos et les Kwanga sont données et une comparaison est faite avec les informations sur les cultures voisines du moyen Sepik.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais
Early documents on Middle Sepik cultures mention special mounds, which fascinated the first travellers in that region, in front of the huge men's houses. Situated in the midst of the well-groomed meadows of the so-called dancing grounds, these mounds attracted the explorer's attention, but their meaning remained hidden. Their beauty was enhanced by tall palm trees and colourful bushes, as well as by carvings – some of them huge – and several upright stones (menhirs, stelae) surrounding the mounds. Later research revealed that they were associated with warfare and headhunting, but also with the founding ancestors of villages. This article summarizes these early descriptions and then proceeds to the later, more detailed research. Additional information is included from the author's own fieldwork among the Sawos and Kwanga people, and a comparison is made with data from neighbouring cultures of the Middle Sepik region.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=JSO_146_0213 (accès réservé)