Sign@l - Peut-on faire une histoire nucléaire du Maroc ? : Le Maroc, l'Afrique et l'énergie nucléaire

Contenu de l'article

Titre

Peut-on faire une histoire nucléaire du Maroc ? : Le Maroc, l'Afrique et l'énergie nucléaire

Auteur Matthew Adamson
Mir@bel Revue Afrique Contemporaine
Numéro no 261-262, 2017/1-2 L'énergie en Afrique : les faits et les chiffres
Rubrique/Thématique
L'énergie en Afrique : les faits et les chiffres
Page 85-102
Mots-clés (matière)centrale nucléaire énergie nucléaire histoire production énergétique programme nucléaire ressources naturelles
Mots-clés (géographie)Maroc
Résumé Près de soixante-dix réacteurs nucléaires sont actuellement en construction pour la production d'électricité dans le monde. Il n'y en a aucun en Afrique. Une seule centrale nucléaire existe en Afrique du Sud. Si l'Afrique a connu de nombreux projets de développement de l'énergie nucléaire, et encore plus de programmes de recherche et d'extraction d'uranium, elle n'a guère bénéficié directement de cette énergie. Cet article examine le cas du Maroc pour tenter d'en expliquer les raisons, en s'appuyant notamment sur une comparaison avec l'Afrique du Sud. Cet article démontre que les conditions transnationales nécessaires au développement de l'énergie nucléaire – notamment un réacteur de recherche opérationnel intégré dans un réseau nucléaire international – n'ont jamais été obtenues, privant le Maroc et les autres pays africains des avantages (et des coûts) de l'énergie nucléaire.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais There are currently almost seventy nuclear reactors under construction for power generation around the world. But none of these is in Africa. There is indeed only one nuclear power plant on the continent, in South Africa. While Africa has seen numerous projects to develop nuclear energy and even more programmes focused on research and the extraction of uranium, it has scarcely benefitted directly from this type of energy. This article examines the case of Morocco to attempt to explain why, based notably on a comparison with South Africa. The article shows that the transnational conditions necessary for the development of nuclear energy – and notably an operational research reactor within an international nuclear network – have never been met, thus depriving Morocco and other African countries of the advantages (and costs) of nuclear energy.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AFCO_261_0085 (accès réservé)